Comment nettoyer son karma ?

Dans cet article, je voudrais partager avec vous une réflexion qui m’est venue concernant le thème particulier du « karma », un terme un peu méconnu dans notre société.

Dans le langage courant, le karma c’est un mot associé à l’idée de punition, à plus ou moins long terme, en réponse à ce que nous ferions de mal. Si nous commettons un acte qui fait ressentir quelque chose de désagréable ou douloureux à quelqu’un d’autre, nous nous condamnerions à être victime de cette même action, soit plus tard dans notre vie soit dans une prochaine vie, pour faire l’expérience de cette souffrance. Le karma est aussi couramment associé à l’idée de « dette », dette avec laquelle nous nous incarnerions et avec laquelle nous serions obligés de vivre, toute notre vie.

Peut-être que cela peut marcher comme cela, je n’en sais rien. Je ne prétends pas avoir l’explication finale là-dessus. Peut-être que nous pouvons avoir des dettes karmiques, peut-être qu’il y a des conséquences auxquelles nous ne pouvons pas échapper et que nous sommes obligés d’expérimenter, je ne sais pas… Mais dans cet article, je voudrais m’éloigner de cette définition courante du karma et vous proposer de voir ce concept d’un autre point de vue.

Comment repérer un karma ?

Le karma, tel que je l’ai défini dans mon livre sur le sens de la vie et tel que je vais le définir ici, c’est un ancien mot que, dans notre langage actuel, nous pourrions traduire par le terme « programme ». Un karma, c’est un programme de notre réalité, un jeu d’écriture dans notre code spirituel et énergétique, qui entraîne la manifestation d’une situation à laquelle nous ne pouvons pas échapper, du moins pas tant que le karma en question est écrit.

Il est donc essentiel pour reprendre du pouvoir sur notre vie et pour notre élévation spirituelle de nettoyer notre karma. Etre créateur de sa vie, c’est être libéré de son karma. Tant que nous avons du karma actif, par définition, pour les parties de notre vie concernées par ce karma, nous ne sommes pas libres, et dans une telle position nous ne pouvons que subir les événements extérieurs (ou en tout cas les vivre comme tels).

Pour savoir si vous avez un karma à régler dans votre vie, c’est somme toute très simple : c’est le cas chaque fois que vous faites face à un cycle qui se répète constamment dans votre vie. Si vous avez l’impression de faire face régulièrement à la même situation dans votre vie qui se répète en boucle, ne cherchez pas plus loin, c’est du karma, par définition. Pour briser ces cercles et accéder à la vie que vous voulez vraiment, il faut donc réécrire votre karma.

Qu’est-ce qu’un karma, véritablement ?

J’ai eu l’idée de cet article quand j’ai fait un lien entre le karma et un autre terme. Le karma, en fait c’est une « mémoire ».

Imaginez par exemple que vous soyez en relation avec un partenaire amoureux, que ce partenaire amoureux vous « brise le cœur », et que suite à cela votre cœur se referme complètement. Vous devenez ainsi incapable d’aimer. Face à la douleur que ce partenaire vous a fait vivre, un mécanisme de défense se met en place pour protéger l’innocence qu’il y a en vous et vous vous fermez complètement à l’amour, inconsciemment, pour éviter d’être blessé par la suite. Vous générez ainsi un karma qui vous mettra constamment dans des relations et des situations qui appuieront sur cette blessure et s’alimenteront dessus.

Un tel comportement de défense n’est pas naturel, par définition : les enfants par exemple n’ont pas peur d’aimer. Une protection aussi limitante est acquise au cours de votre expérience. Et à la base de ce système de protection, que vous allez ensuite passer des années à essayer de guérir parfois avec un certain découragement, qu’est-ce qui pose problème en fait ? C’est la mémoire de cet événement, de ce traumatisme, qui vous pousse à rester fermé. Et comme vous restez fermé, forcément vous allez avoir une vie amoureuse dans laquelle vous ne pouvez pas expérimenter l’amour que vous désirez réellement. Vous allez avoir les mêmes schémas répétitifs qui se présenteront à vous, pour refléter la mémoire de cet événement traumatisant. Ce faisant, vous pourrez fantasmer sur l’idée de rencontrer un partenaire comme ci ou comme ça, qui serait tellement parfait qu’il viendrait tout résoudre chez vous comme par magie, mais en fait à travers cette image idéale, ce à quoi votre cœur aspire réellement, c’est à sa réouverture.

C’est juste cela le karma en fait, tout du moins dans le cadre de cet article. C’est la mémoire qui vous pousse à avoir une réaction non naturelle à une situation, en tout cas une réaction ou une façon de vivre qui ne correspond pas à votre plus haut niveau de conscience libre et épanoui.

Le karma d’une vie antérieure

Dans l’exemple que je vous ai donné, il s’agit d’une mémoire, un karma qui a été généré dans cette vie-là. Là où cela devient subtil, c’est que vous pouvez traîner des mémoires de vies passées également.

Imaginons par exemple que dans votre vie actuelle, vous ayez peur d’avoir des enfants, et qu’au fond vous ne sachiez pas pourquoi, cela a toujours été comme cela, aussi loin que vous puissiez vous souvenir. Peut-être que dans une vie antérieure, vous avez eu des enfants et que ces enfants sont morts tragiquement dans un accident, de votre vivant. Dans la vie présente, vous emmenez cette mémoire avec vous. Vous n’emmenez pas la mémoire des événements physiques et concrets (vous n’avez peut-être aucun souvenir de vos vies antérieures, de qui vous étiez avant et de ce qu’il s’y est passé), mais vous emmenez avec vous la mémoire émotionnelle qui y est associée. Aussi, dans cette vie présente, il y a toujours quelque chose d’écrit en vous qui vous fait associer le thème des enfants à de la douleur, ce qui fait que c’est une expérience dont inconsciemment vous vous protégez.

Dans un tel exemple, le karma n’est pas lié à une punition, une malédiction ou une dette quelconque, mais consiste juste en un souvenir que vous avez en vous et qui vous « protège ». Protection qui comme pour toutes croyances limitantes vous coûte en fait plus cher qu’elle ne vous rapporte, en vous empêchant de faire les expériences que vous souhaitez faire et d’être pleinement vous.

Comment nettoyer son karma ?

Comment peut-on nettoyer un tel karma ? Peu importe qu’il soit acquis dans cette vie-ci ou dans une autre ? Comme toujours, n’hésitez pas à vous faire accompagner par les spécialistes de votre choix par rapport à cela. Mais déjà, à votre niveau, le nettoyage d’un karma, maintenant que vous comprenez comment cela fonctionne, cela se résout d’une façon très simple : en remplaçant la mémoire karmique que vous avez par une autre.

Dans l’exemple du partenaire amoureux qui vous a brisé le cœur et qui vous a rendu incapable d’aimer à nouveau, cela consiste tout simplement :

  • A retrouver en vous la connaissance intuitive de ce qu’est une relation amoureuse épanouissante,
  • De ce qu’est l’amour que vous avez naturellement en vous et que vous souhaitez donner et recevoir,
  • Et la mémoire de ce que c’est que d’être vous, vraiment et pleinement.

Conclusion

Voilà ce que je pouvais vous dire sur le thème du karma et sur comment le résoudre ! C’est simple… à expliquer. Dans la pratique cela peut s’avérer extrêmement compliqué et incertain, nous sommes d’accord. Mais au moins vous avez le point de départ…

Une fois, pendant une séance de channeling, j’ai été amené à voir une image que j’ai envie de partager avec vous ici. Dans cette visualisation, je voyais l’âme sous la forme d’un éclat lumineux extrêmement intense, et on me montrait que les pensées mentales que nous avons agissent comme des portes, sombres, qui se ferment pour bloquer notre lumière intérieure… Les traumas que nous portons en nous nous empêchent de rayonner pleinement, et le karma que nous traversons, c’est-à-dire les événements négatifs qui semblent se répéter en boucle dans notre vie, sont la manifestation dans la matière de ce blocage interne. A partir du moment où nous parvenons à ne plus voir la réalité à travers le filtre des événements traumatisants que nous avons traversés, tous nos karmas se résolvent…

J’espère que cela vous aura aidé…

Partagez cet article :
Share on Facebook
Facebook
0Pin on Pinterest
Pinterest
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Donnez-moi votre avis sur cet article :
No votes yet.
Please wait...