Comment nettoyer son karma ?

Bonjour mes amis, j’espère que vous allez bien. Dans cette vidéo, je voudrais partager avec vous une réflexion qui m’est venue concernant le thème particulier du « karma ».

Qu’est-ce que c’est que le karma ? J’en sais rien… mais… si on part de la définition de ce mot dans le langage courant, le karma c’est un mot associé à l’idée de punition, à plus ou moins long terme, en réponse à ce qu’on ferait de mal. Si on commettait un acte qui ferait ressentir quelque chose de désagréable ou douloureux à quelqu’un d’autre, on se condamnerait à être victime d’une action équivalente, soit plus tard dans notre vie soit dans une prochaine vie, pour faire l’expérience de cette souffrance. Le karma c’est aussi couramment associé à l’idée de « dette », dette avec laquelle on s’incarnerait et avec laquelle on serait obligé de vivre, toute notre vie.

Peut-être que cela peut marcher comme cela, je n’en sais rien. Je ne prétends pas avoir l’explication finale là-dessus. Peut-être qu’on peut avoir des dettes karmiques, peut-être qu’il y a des conséquences auxquelles on ne peut pas échapper et qu’on est obligé d’expérimenter, je ne sais pas… Mais dans cette vidéo, je voudrais m’éloigner de cette définition courante du karma et vous proposer de voir ce concept d’un autre point de vue.

Le karma, qu’est-ce que c’est ?

Le karma, tel que je vais le définir ici, c’est un ancien mot que, dans notre langage actuel, on pourrait traduire par le terme « programme »Un karma, c’est un programme de notre réalité, un jeu d’écriture dans notre code spirituel et énergétique, qui entraîne la manifestation à répétition d’une situation à laquelle on ne peut pas échapper, du moins pas tant que le karma en question est écrit.

C’est donc essentiel pour reprendre du pouvoir sur notre vie et pour notre élévation spirituelle de nettoyer notre karma. Etre créateur de sa vie, c’est être libéré de son karma. Tant qu’on a du karma actif, par définition, pour les parties de notre vie concernées par ce karma, on n’est pas libre, et dans une telle position on ne peut que subir les événements extérieurs (ou en tout cas les vivre comme s’ils étaient subis).

Pour savoir si vous avez un karma à régler dans votre vie, c’est somme toute très simple : c’est le cas chaque fois que vous faites face à un cycle qui se répète constamment dans votre vie. Si vous avez l’impression de faire face régulièrement à la même situation dans votre vie qui se répète en boucle, ne cherchez pas plus loin, c’est du karma, par définition. C’est marrant parce que quand j’ai commencé à m’intéresser à la spiritualité, j’ai pensé que c’était un concept qui ne me concernait pas… je sais pas, ça me parlait pas… alors qu’en fait si tous mes problèmes venaient de là, quelque part… Pour briser ces cercles et accéder à la vie que vous voulez vraiment, il faut donc réécrire votre karma.

L’origine principale du karma

J’ai eu l’idée de cette vidéo quand j’ai fait un lien entre le karma et un autre terme. Le karma, en fait c’est une « mémoire » ou un « enregistrement », c’est un souvenir d’un traumatisme passé.

Imaginez par exemple que vous soyez en relation avec un partenaire amoureux, que ce partenaire amoureux vous « brise le cœur », et que suite à cela votre cœur se referme complètement. Vous devenez ainsi incapable d’aimer. Face à la douleur que ce partenaire vous a fait vivre, un mécanisme de défense se met en place pour protéger l’innocence qu’il y a en vous et vous vous fermez complètement à l’amour, plus ou moins inconsciemment, pour éviter d’être blessé par la suite. Et bien de cette façon, vous générez un karma qui vous mettra constamment dans des relations et des situations qui appuieront sur cette blessure et qui s’alimenteront dessus.

Un tel comportement de défense n’est pas naturel, par définition : les enfants par exemple n’ont pas peur d’aimer. Une protection aussi limitante est acquise au cours de votre expérience. Et à la base de ce système de protection, que vous allez ensuite passer des années à essayer de guérir, parfois avec un certain découragement, qu’est-ce qui pose problème en fait ? C’est la mémoire de cet événement, de ce traumatisme, qui vous pousse à rester fermé. Et comme vous restez fermé, forcément dans cet exemple vous allez avoir une vie amoureuse dans laquelle vous ne pouvez pas expérimenter l’amour que vous désirez réellement vivre. Vous allez avoir les mêmes schémas répétitifs qui se présenteront à vous, pour refléter la mémoire de cet événement traumatisant. Et vous allez probablement rencontrer plusieurs fois des partenaires, déjà avec qui vous ne pouvez pas vous ouvrir, mais même probablement des partenaires du même type que celui ou celle qui vous a mis dans cet état en premier lieu.

Pendant ce processus, vous pourrez probablement fantasmer sur l’idée de rencontrer un partenaire qui serait comme ci ou comme ça, qui serait tellement parfait qu’il viendrait tout résoudre chez vous comme par magie, mais en fait à travers cette projection d’un partenaire idéal, ce à quoi votre cœur aspire réellement, c’est à sa réouverture, c’est à ré-accéder à un état de conscience dans lequel vous êtes complet, et dans lequel en vous, l’amour circule de façon fluide. Un état dans lequel l’amour qui est enfermé en vous et qui tape à la porte peut enfin sortir, parce que la blessure originelle est enfin gérée. Parce que de toute façon, même si on mettait sur votre route un partenaire absolument parfait, vous ne pourrez jamais expérimenter avec lui que ce qui est ouvert en vous, et rien de plus.

Donc en fait de ce point de vue-là, le karma, c’est quoi ? Ben c’est l’effet miroir comme d’habitude : c’est l’univers qui s’ajuste pour vous montrer ce qui est détruit en vous, c’est juste un autre moyen de décrire le même mécanisme. Le karma c’est donc la projection d’une limitation de l’âme. Et oui, c’est un peu la même chose qu’une blessure d’âme ou qu’une croyance mentale limitante. Le karma on a dit c’est une situation négative qui se répète en boucle, mais cette situation, comme tout agencement de la réalité, elle est générée par effet miroir ou par attraction. La loi de l’attraction elle répond à l’expression de notre lumière, ou dans le cas présent à la non expression de notre lumière. Et une situation désagréable qui se manifeste en boucle, c’est la manifestation par attraction d’une destruction interne. Donc le karma en fait, c’est la projection d’une blessure de l’être, laquelle est donc rattachée à une mémoire ou un souvenir traumatisant, pour conscientiser cette destruction justement. C’est juste cela le karma en fait, tout du moins dans le cadre de cette vidéo, c’est juste ça… « juste »

D’autres origines du karma

Dans l’exemple que je vous ai donné sur le cœur brisé et le partenaire amoureux, il s’agit d’une mémoire, d’un karma qui a été généré dans cette vie-là. Là où cela devient subtil, c’est que vous pouvez traîner des mémoires de vies passées également.

Imaginons par exemple que dans votre vie actuelle, vous ayez peur d’avoir des enfants, et qu’au fond vous ne sachiez pas pourquoi, cela a toujours été comme cela, aussi loin que vous puissiez vous souvenir. Peut-être que dans une vie antérieure, vous avez eu des enfants et que ces enfants sont morts tragiquement dans un accident, de votre vivant. Dans la vie présente, vous emmenez cette mémoire avec vous. Vous n’emmenez pas la mémoire des événements physiques et concrets (vous n’avez peut-être aucun souvenir de vos vies antérieures, de qui vous étiez avant et de ce qu’il s’y est passé), mais vous emmenez avec vous la mémoire spirituelle qui y est associée, la mémoire de ce qui en vous s’est refermé. Aussi, dans cette vie présente, il y a toujours quelque chose d’écrit en vous qui vous fait associer le thème des enfants à de la douleur, ce qui fait que c’est une expérience dont inconsciemment vous vous protégez.

Dans un tel exemple, le karma n’est pas lié à une punition, une malédiction ou une dette quelconque, même si ce sera peut-être ressenti comme tel : cela consiste juste en un souvenir que vous avez en vous et qui vous « protège ». Un souvenir qui vous dit « n’explore pas cette expérience, sinon tu vas souffrir ». Par contre cette protection, comme pour toutes croyances limitantes, elle vous coûte en fait plus cher que ce qu’elle vous rapporte. Elle a certainement eu sa raison d’apparaître à un moment donné, mais désormais dans votre vie d’aujourd’hui, elle n’est plus d’actualité, et elle vous empêche juste de faire les expériences que vous souhaitez faire dans cette vie et d’être pleinement vous. Mais peu importe que ce soit hérité de cette vie-là ou d’une vie précédente, le mécanisme est le même en fin de compte. Si dans cette vie vous avez des événements qui vous traumatisent et qui vous changent en profondeur, ben ça crée du karma. Et si c’est pas géré au moment où vous mourrez… ben ça se reporte sur les vies suivantes en fait, mais c’est la même chose, tel que je le conçois. La seule différence c’est que le karma lié aux vies antérieures est plus inconscient par définition. Mais même dans ce cas de figure, de toute façon ce qui compte, c’est pas tant d’avoir le souvenir effectif de ce qui vous est arrivé dans d’autres vies, c’est de gérer les conséquences limitantes actuelles, qui elles peuvent être conscientes.

Enfin bien sûr, il y a un autre type de karma que je vais mentionner brièvement, c’est ce qu’on appelle le karma familial, ou le karma transgénérationnel. Donc ça ce sont des mémoires qui vous sont transmises dans votre famille et dont vous héritez parce que c’est vous qui avez la charge de les résoudre. Encore une fois, on est sur un cas où le karma provient d’une origine différente, par contre à partir du moment où ça vous est tombé dessus, ça a exactement les mêmes conséquences et ça se résout de la même façon.

Comment se libérer d’un karma ?

Maintenant qu’on a dit tout cela, comment on peut faire pour nettoyer un tel karma ? Peu importe qu’il soit acquis dans cette vie-ci ou dans une autre ? Déjà, n’hésitez pas à vous faire accompagner par les spécialistes de votre choix par rapport à cela. Mais sinon, à votre niveau, le nettoyage d’un karma, maintenant que vous comprenez comment cela fonctionne, cela se résout d’une façon très simple : en remplaçant la mémoire karmique que vous avez par une autre, qui est plus constructive pour vous et plus en phase avec la réalité, plus en phase avec ce que vous souhaitez vraiment vivre au plus profond de vous-même.

Dans l’exemple du partenaire amoureux qui vous a brisé le cœur et qui vous a rendu incapable d’aimer à nouveau, cela consiste tout simplement :

  • A identifier le blocage que vous avez concrètement dans votre vie amoureuse, et les expériences amoureuses que vous aurez seront là pour cela, pour vous mettre face à vous-même.
  • A identifier ensuite et à explorer pleinement la cause intérieure à votre blocage, à reconnaître et à aller explorer en totale profondeur le souvenir traumatisant qui, pour être géré, a donné naissance à cette protection handicapante.
  • Puis à retrouver en vous la connaissance intuitive de ce qu’est une relation amoureuse épanouissante, redécouvrir en vous l’amour que vous avez naturellement en vous et que vous souhaitez donner et recevoir, autrement dit ré-accéder à l’énergie que cette mémoire a fermé en vous. Retrouver la mémoire de ce que c’est que d’être vous, vraiment et pleinement en fait.
  • Et lorsque vous l’avez retrouvé, guider ce vrai vous dans l’existence de façon à ce qu’il puisse s’exprimer à nouveau, sans être endommagé et sans que d’autres expériences traumatisantes puissent vous conduire à vous refermer à nouveau.
  • Et enfin bien sûr, cela peut induire des changements en termes d’actions concrètes dans la matière, parce que très souvent un karma à dépasser, c’est en fait la résurgence d’une situation qui n’a pas été gérée comme il faut. C’est-à-dire qu’on a répondu à cette situation en choisissant l’ombre plutôt que la lumière, et face à cette répétition, on la possibilité de rompre ce karma en faisant un choix différent.

Les difficultés pour résoudre un karma

Donc c’est ça principalement que je pouvais vous dire sur le thème du karma et sur comment le résoudre ! Vous voyez c’est simple… c’est simple à expliquer. Dans la pratique par contre cela peut s’avérer extrêmement compliqué et incertain, on est d’accord. Mais au moins vous avez la mécanique de départ…

Dans la pratique ça peut être plus compliqué, parce que…

  • Déjà, pour dépasser un karma, faut se rendre compte qu’on en a un, et donc ça nécessite de faire au préalable certaines expériences de vie liées à ce karma. Tant que vous ne les avez pas faites, vous ne pouvez pas le savoir. Parfois c’est même nécessaire de l’expérimenter plusieurs fois pour prendre conscience du caractère cyclique et récurrent du problème… Donc il faut le temps que les scénarios se déroulent et que la vie nous mette face à nous-mêmes.
  • Ensuite, justement, ce karma il va gagner en puissance chaque fois que des expériences traumatisantes vont s’accumuler, et elles vont s’accumuler tant qu’on rejoue le même karma, c’est le principe. C’est exactement comme une croyance limitante qui se renforce chaque fois qu’elle trouve un nouvel exemple pour la justifier… Un karma c’est la manifestation programmée et cyclique d’un événement déplaisant, donc c’est la manifestation par la loi de l’attraction de nos croyances limitantes, c’est la même chose en fait, en tout cas dans le cadre de cette vidéo… Reconnaître intellectuellement qu’un programme qu’on a est une croyance et qu’elle est absurde, c’est une chose, arriver à persuader notre inconscient de lâcher la protection qu’il a mise en place, c’en est une autre…
  • En plus, comme le karma c’est aussi la conséquence d’une croyance, ou, pour le dire de façon plus large, d’un état psychologique, c’est important pour le résoudre d’avoir une approche globale. D’un côté si vous faites nettoyer votre karma énergétiquement, mais que mentalement votre attitude reste la même, votre karma, il risque de se recréer.  Et inversement, si vous essayez de modifier vos croyances sans que cela influe sur votre code énergétique, ça va pas fonctionner non plus. Donc c’est bien un alignement de l’ensemble de votre structure qui est requis pour que le résultat puisse être soutenable, et donc le travail nécessaire est d’autant plus conséquent.
  • C’est d’autant plus difficile de faire ce travail que lors de la manifestation d’un karma, on est en immersion dans ce karma, on est complètement noyé dedans et on ne se voit pas comme responsable de la création qui se produit. Si on pouvait le voir, ça voudrait dire qu’on se créerait du karma en conscience, et personne fait ça, normalement…
  • Et puis, dépasser un vrai karma, un karma profond, ça demande du temps, et le temps nécessaire pour cela n’est pas complètement sous votre contrôle. Certes vous pouvez décider d’y faire face, vous pouvez essayer d’être de plus en plus lucide là-dessus et vous pouvez être dans une vraie démarche de travail sur vous, mais même en faisant tout cela, combien de temps il vous faudra pour lâcher prise sur une expérience qui a été douloureuse ? Vous décidez pas vraiment. Autrement dit, nettoyer son karma, ça peut nécessiter une certaine patience, une certaine sagesse pour relativiser le parcours et une certaine mise en perspective… parce que résoudre un karma, et apprendre une leçon de vie particulière qui y est liée, ça peut être le but principal de toute une incarnation… Parfois le sens de notre vie toute entière, c’est de parvenir à dépasser un karma en particulier. Et donc parfois, c’est à l’échelle de la vie qu’une telle guérison peut se paramétrer. Faut en avoir conscience. Je ne vous dis pas que vous allez vous traîner votre karma toute votre vie nécessairement et que vous ne connaitrez rien d’autre que ça, rassurez-vous, au contraire, quand je vous dis ça, je suis intimement convaincu que vous pourrez nettoyer votre karma et vivre ensuite l’essentiel de votre vie en savourant les bienfaits de cette guérison… Mais voilà, c’est important de se rendre compte qu’il y a pas non plus de recette magique pour que ça se résolve en deux semaines…

Karma, attraction, effet miroir, croyances et portails

Donc quand j’ai dit ça, forcément, ça fait écho à des choses que je vous ai déjà dites dans mes précédentes vidéos.

  • Je vous renvoie vers ma vidéo sur la loi de l’attraction, et sur la façon dont votre réalité est altérée par les variations de votre rayonnement. Parce que le karma et la loi de l’attraction, c’est lié, et résoudre votre karma, quelque part, c’est juste arrêter de manifester ce que vous ne souhaitez pas.
  • Je vous renvoie aussi à ma vidéo sur l’effet miroir, notamment sur la dernière partie où je prends l’exemple d’une personne qui a des difficultés avec ses collègues de travail et où cet effet miroir la renvoie à des schémas inconscients hérités du cercle familial, techniquement c’est du karma en action. Et comme j’ai juste abordé le concept, c’est un très bon exemple de karma intergénérationnel.
  • Je vous renvoie bien sûr à ma vidéo sur comment dépasser vos croyances limitantes, pour voir comment réécrire le programme à la base de votre karma. Dans cette vidéo, j’avais présenté 5 étapes par lesquelles on peut passer pour dépasser une croyance limitante, chacune avec un niveau d’intensité différent. Et chaque niveau a son intérêt, on a souvent besoin de passer par chacun de ces niveaux pour ensuite passer à un niveau de résolution d’intensité supérieur. Mais dans le cadre de cette vidéo, je pense surtout au dernier niveau que je vous avais présenté, bien sûr, à savoir la dissolution de l’ego, dans lequel vous dissolvez vos croyances pour laisser complètement l’univers travailler pour vous, et donc dans lequel vous renouez complètement avec votre pouvoir créateur.
  • Et je vous renvoie enfin à ma vidéo sur les portails, parce que c’est lors de ces fameux portails, selon la façon dont vous répondez aux différents tests de l’univers, que vos différents karmas s’activent. Vous l’avez vue bien sûr ma vidéo sur les portails ? Parce qu’elle est super importante celle-là, puis elle est super bien en plus.

Autres réflexions sur le karma

Voilà ce que je pouvais vous dire sur le karma les amis. J’espère que ça vous aura plu et que ça vous aura été utile. Ensuite je vous ai parlé du karma que sous un angle très particulier, ça reste un sujet très vaste sur lequel on pourrait dire encore beaucoup de choses… Quand je dis ça, je pense bien sûr à la définition traditionnelle du karma, selon laquelle nos mauvaises actions auraient des conséquences… mais j’ai rien là-dessus encore.

Tout ce qu’on m’a montré à ce sujet, c’est juste l’effet miroir comme d’habitude en fait, c’est-à-dire que si vous êtes une mauvaise personne, qui commet de mauvaises actions, ben avec un tel niveau de conscience, vous vibrez bas, vous émettez du sombre, et donc à plus ou moins long terme l’univers va vous renvoyer le reflet de ce que vous êtes… fatalement. Par contre, si vous faites du mal à quelqu’un en particulier, est-ce qu’il va y avoir une justice divine qui va vous faire endurer une conséquence en correspondance directe avec votre mauvaise action, pour l’instant j’ai rien par rapport à ça. J’ai demandé, alors on verra bien… Donc n’hésitez pas à mettre cela en perspective avec ce que d’autres personnes vous diront.

Pour l’instant j’ai juste ce que j’ai partagé avec vous dans cette vidéo, ce qui pose au moins les bases sur le sujet, qui est de toute façon un sujet incontournable pour votre libération spirituelle. D’ailleurs, un des buts de l’éveil spirituel actuel, c’est bien de libérer l’humanité dans son ensemble de son karma collectif. Le karma collectif, c’est quoi ? Ben c’est la somme de nos karmas individuels, et c’est le karma qui a résulté des choix qu’on a fait au niveau global en tant qu’espèce. A force d’accumuler du karma dans nos vies antérieures et de façon transgénérationnelle, la quantité de karma accumulé par l’humanité n’a pas arrêté d’augmenter au cours des derniers siècles et jusqu’à aujourd’hui. Aujourd’hui on bénéficie, au moins dans les pays riches, d’un certain confort de vie matériel grâce au développement technologique, mais en parallèle on souffre d’une vie qui reste douloureuse en termes d’événements et d’expériences, à cause du karma accumulé. Et ces événements seront d’autant plus douloureux qu’ils appuient sur nos blessures internes.

Mais comme je vous le disais dans ma vidéo sur l’éveil spirituel, à l’heure actuelle on est de plus en plus nombreux à être dans une démarche de guérison, pour récupérer notre esprit et notre souveraineté, pour guérir nos traumas et aussi pour nettoyer notre karma, parce que tout ça, ça va ensemble. Et la somme de nos efforts individuels, c’est ce qui fait que l’humanité dans son ensemble commence enfin à alléger son karma, au fil des générations, plutôt que de continuer à l’alourdir. Je ne peux pas avoir de preuve vis-à-vis de ça, mais j’ai vraiment le ressenti qu’on vit à cette époque de transition où, pour la première fois, la quantité de karma de l’humanité commence enfin à diminuer… bien sûr qu’il en reste beaucoup, mais rien que ça, ce changement de dynamique, c’est historique… Si c’est vraiment ce qu’il se passe, c’est historique. C’est peut-être aussi historique pour l’humanité que l’invention de l’écriture ou l’apparition de l’agriculture par exemple… peut-être qu’avec le recul, on se rendra compte que la période qu’on vit actuellement c’était une période de transition aussi importante que ça… Je sais pas s’ils en ont parlé aux infos par contre, ils ont peut-être oublié… Mais il y a effectivement un grand travail de nettoyage de notre karma collectif qui s’opère sur la planète actuellement. Et on participe tous à ce nettoyage, on apporte tous notre pierre à l’édifice en nettoyant le karma qui est le notre, et en commençant par nous-mêmes donc.

Le karma et l’âme universelle

Et pour conclure, je vais revenir au schéma que je vous avais présenté dans ma vidéo sur l’âme :

Voilà c’était celui-ci. Et donc je vous expliquais que sur ce schéma, l’âme était symbolisée par le cercle de lumière autour des corps de ces individus. Là comme vous le voyez, leurs âmes sont morcelées par des parts d’ombre, qui vont se manifester sous forme de karma, qui vont se traduire dans le reflet de leur réalité expérimentée par des expériences limitantes. Par un travail de guérison, les individus en question peuvent résorber leur karma et ainsi réaccéder à leur lumière :

Voilà regardez là ils sont complets, ils brillent c’est magnifique. Mais même s’ils brillent, vous remarquerez que sur cette image, du sombre, il y en a toujours : le cercle qui semble assurer la délimitation de l’âme par rapport au fond blanc, il est sombre lui aussi. Il est de la même couleur que les points sombres qui représentaient le karma juste avant. Et ça, c’est pas juste parce que je suis obligé d’utiliser du noir pour marquer la limite. C’est véritablement du sombre, donc d’une certaine manière du karma, qui permet à l’âme de maintenir son identité, son expérience subjective et sa séparation avec le reste.

Si on enlève cette limitation, vous voyez que la lumière qui était initialement allouée à un individu en particulier, elle se confond avec le fond blanc, qui correspond lui aussi à de la lumière, pour former en fait une seule et même âme universelle. C’est comme si le fond blanc désormais, c’était ce qui représente une âme gigantesque partagée par tout le monde. C’est pour ça que vous avez certaines personnes qui ont atteint l’illumination paraît-il, qui n’ont plus d’ego, et qui vous disent que lorsque vous avez épuré votre karma, en fait votre incarnation peut prendre fin et vous pouvez enfin sortir du cycle de la réincarnation : parce que vous avez dissout la limitation entre vous et l’univers désormais.

Autrement dit, sans les limitations posées par votre ego/vos croyances limitantes/vos blessures d’âme/votre karma, votre âme, dans son origine ultime, votre âme, mon âme, l’âme de qui vous voulez… c’est la même. Il y a donc une âme primordiale, la même, qui s’exprime de façon individualisée en chacun de nous.

  • Comme vous le voyez, cette âme à la base, elle englobe l’ensemble de la réalité, elle est donc omniprésente.
  • Comme elle est présente partout en chaque instant, elle est également omnisciente.
  • Et comme sa lumière rayonne partout, c’est elle qui a le pouvoir de manifestation ultime, elle est donc omnipotente… Vous l’appelez comme vous voulez…

Mais cette âme, ce point de conscience primordial, il est présent en chacun de nous, et « notre âme », délimitée par notre karma en est un fragment. Les scientifiques aiment nous rappeler que notre corps est composé de poussières d’étoiles, ben nous en spiritualité, on aime bien vous rappeler que s’il y a un Dieu dans cet univers, on est tous un fragment de celui-ci, et qu’on a tous l’univers entier qui s’exprime en nous et qui est présent en nous, voilà, c’est notre petite touche poétique à nous… Et résorber notre karma, c’est ce qui nous permet de retourner progressivement à nos origines, de laisser cette âme originelle et son rayonnement universel illuminer toujours plus notre réalité, et de revenir progressivement vers l’unité.

Voilà, je savais pas dans quelle vidéo j’allais le caser ça, ben voilà c’est fait ^^.

Je m’arrête là pour aujourd’hui, mais cette vidéo elle me permet de faire la transition avec deux autres vidéos que je dois vous faire : une vidéo sur le thème des choix et une vidéo sur comment communiquer avec l’univers, avec cette âme universelle justement. Je ne sais pas si ce seront les prochaines vidéos que je vous ferai, ou si j’en caserai d’autres avant, on verra bien. Mais voilà il y aura celles-ci, et pour l’instant, ben je vous ai dit tout ce que je voulais vous dire sur le karma. J’espère que cela vous aura aidé en tout cas, je vous remercie tous et je vous dis à bientôt… et je vous souhaite bon courage pour votre karma, bien sûr ^^. Allez ciao.

Paix et amour à vous tous.

Partagez cet article :
Share on Facebook
Facebook
0Pin on Pinterest
Pinterest
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Donnez-moi votre avis sur cet article :
No votes yet.
Please wait...