L’âme : qu’est-ce que c’est ?

Dans l’article d’aujourd’hui, nous allons aborder le thème de l’âme. Je vous avez prévenu que l’âme ce serait un concept central sur ce site, qu’il y aurait beaucoup d’informations qui graviteraient autour de cela, je vous en ai d’ailleurs déjà parlé dans pas mal d’articles et de vidéos, et je me suis rendu compte que c’était peut-être un concept nébuleux pour certains d’entre vous, que vous saviez peut-être pas vraiment de quoi on parlait, et que ce serait bien de faire un point sur ce concept avant d’aller plus loin. Que l’on se mette d’accord sur une définition de base pour qu’on sache de quoi on parle par la suite.

Ce que vous allez voir dans cet article va peut-être différer de ce que vous allez entendre sur d’autres médias, c’est possible. Comme toujours c’est uniquement mon point de vue, il n’y a aucune vérité absolue dans ce qui va suivre, ce sont simplement des informations qui peuvent vous servir de source d’inspiration pour naviguer dans vos propres expériences par la suite.

Au passage, il y en a peut-être parmi vous qui ne croient pas en l’existence de l’âme en tant que réalité spirituelle ou énergétique. Si c’est le cas, vous pouvez quand même suivre cette vidéo, vous remplacez simplement le terme « âme » par « le vrai vous » ou par « votre plus haut niveau de conscience », et les images que je vais utiliser, vous ne les prenez pas de façon littérale, vous les prenez comme des métaphores ou des illustrations schématiques, et vous allez voir que cela va tout aussi bien marcher.

Présentation de l’âme

Sans plus attendre, qu’est-ce que c’est que « l’âme » ? Je n’en sais rien, je suis loin d’en avoir percé tous les mystères, mais c’est le concept central qui m’a été montré depuis la guérison de l’âme que j’ai faite, et autour duquel tout se rapporte depuis. Et pour essayer de vous en parler, je vais commencer par vous montrer un petit dessin.

Benjamin Berthon, coach, coach de vie, coach personnel, coach spirituel, coaching evolution, coaching, evolution, coaching de vie, développement personnel, spiritualité, relations amoureuses, sens de la vie, amour, homme, hommes, femme, femmes, couple, couples, eveil spirituel, spirituel, ame, flamme jumelle, flammes jumelles, fj,
  • Sur ce premier dessin, le petit bonhomme en bâton représente le corps d’un individu (vous, moi, peu importe), son corps ou sa conscience corporelle.
  • Nous avons tous plusieurs niveaux de conscience, nous avons également le niveau de la conscience intellectuelle, le niveau du mental ou de l’esprit, que je ne représente pas spécialement sur ce dessin, mais que vous pouvez imaginer situé dans le cerveau si vous y tenez.
  • Et enfin, le niveau de conscience suivant qui nous intéresse, c’est la conscience spirituelle, c’est-à-dire l’âme, qui vient s’incarner sur le corps. Sur le corps, ou autour du corps, ou dans le corps, personnellement je considère que toutes ces tournures peuvent être vraies en même temps, et sur le dessin, l’âme est représentée par le cercle autour du corps. Je peux aussi la représenter sous la forme d’une étincelle, ça m’est souvent apparu comme cela. Elle peut apparaître sous la forme d’un œil, j’en parle dans mon livre, mais ça c’est une illustration que je vais laisser de côté pour cette vidéo…

Sur ces images vous avez des formes représentatives de l’âme, je partage ces formes-là car en ce qui me concerne, en visualisation, c’est comme ça que l’âme m’apparaît, mais il faut savoir que l’âme à proprement parler n’a pas de forme. Elle n’a pas de forme car telle qu’on me l’a montrée, l’âme provient d’un plan où l’espace et le temps n’existent pas, où les notions de taille et de grandeur métrique n’existent pas, et où avoir une forme à proprement parler est impossible. Le plan terrestre est justement celui où l’âme vient prendre forme, le plan dans lequel une forme définie peut exister. A travers le processus de l’incarnation, l’âme vient s’attacher au corps, qui va lui servir de véhicule.

Notons que quand l’âme s’incarne, elle ne passe pas d’un monde à l’autre, elle ne quitte pas le plan des âmes pour aller sur Terre. Elle s’incarne et peut expérimenter son incarnation à travers l’ancrage sur le corps, mais elle reste pour autant connectée à son plan d’origine, le plan des âmes, et ainsi bénéficie toujours en continu de la connexion universelle liée à ce plan.

Au cas où vous vous poseriez la question, oui votre âme existe avant l’incarnation, elle existe également après, et peut se réincarner de façons successives. Je ne vais pas m’attarder là-dessus ici, faut savoir que chaque thème abordé dans cet article pourrait faire l’objet de 15 vidéos différentes, et il y a encore d’autres thèmes dont je ne vais pas vous parler. Je ne vais pas spécialement parler du plan des âmes en tant que tel, dans mon livre je vous présente l’âme comme alimentée par un rayon de lumière, là c’est un schéma que je ne vous ai pas mis : je simplifie ici et je vous pose simplement les bases.

L’âme et l’esprit mental

Vous avez pu voir sur ce schéma, de façon très simple, l’âme incarné sur un corps. Sachant qu’à la base, dans son essence, une âme c’est quoi, c’est un point de conscience. Maintenant qu’on a dit cela, il y a quelque chose que je vous ai souvent dit dans mes vidéos, c’est qu’il est nécessaire de « ré-accéder à son âme », de « ré-accéder à sa complétude ». Ça veut dire quoi ?

Cela veut dire qu’en fait, ce que je vous ai montré sur ce schéma, c’est un cas particulier quelque part. Là je vous ai montré une âme incarnée sur un corps, et vous pouvez voir que le cercle qui représente cette âme, il est complet, il y a rien qui manque dedans, toute la lumière de cette âme, symbolisée par le blanc dans le cercle ou dans l’étincelle, rayonne. Nous sommes donc dans le cas particulier d’un individu qui n’a aucune blessure d’âme, qui est complètement guéri dans son être, qui a atteint l’illumination quelque part, et la plupart des êtres humains n’en sont pas à ce stade… Mais vraiment pas…

Certains êtres humains vont en être plutôt à ce stade-là.

Benjamin Berthon, coach, coach de vie, coach personnel, coach spirituel, coaching evolution, coaching, evolution, coaching de vie, développement personnel, spiritualité, relations amoureuses, sens de la vie, amour, homme, hommes, femme, femmes, couple, couples, eveil spirituel, spirituel, ame, flamme jumelle, flammes jumelles, fj,

Vous voyez que c’est le même schéma mais avec des zones d’ombres dans l’âme, qui correspondent à des blessures d’âmes, à des blessures de l’être. Quand on dit que l’âme s’incarne, en fait dans la pratique, tout se passe comme si l’âme ne s’incarnait pas complètement, que seulement certains fragments d’elle-même s’incarnaient mais qu’elle ne s’incarnait pas dans sa totalité. Cela se produit au moment de l’incarnation, au moment de votre conception, mais cela se produit également tout au long de votre vie, si vous traversez un traumatisme quelconque, il y a encore d’autres parties de votre âme qui se désincarnent, ou en tout cas que vous rejetez. Et récupérer sa complétude, c’est récupérer tous les fragments d’âme qu’il nous manque.

Comment fait-on pour guérir notre âme, cela je vous en parlerai dans mes prochaines publications.

  • Oui, travailler sur soi c’est important,
  • Oui, faire des soins énergétiques c’est important,

Mais déjà pour aujourd’hui, qu’est-ce qui fait que certaines parties de votre âme sont incarnées ou non ? Sont actives dans le présent, ou non ? Et bien en fait, c’est votre esprit mental. Le mental, c’est ce qui vient réduire l’expression de notre âme, ou de notre lumière intérieure. Soit si le mental n’interfère pas, il laisse passer notre lumière intérieure, il laisse s’exprimer notre âme, soit il bloque son expression en certains points et il vient la réduire. Donc le mental quelque part vis-à-vis de l’âme il ne peut avoir qu’un effet « négatif » et réducteur.

Quand je vous disais dans ma vidéo sur la loi de l’attraction que c’est la vibration et le rayonnement de l’âme qui permet de manifester des choses dans l’univers, le mental lui ne peut que limiter ce rayonnement, donc notre pouvoir de création. Voilà pourquoi je vous disais que pour moi, les pensées ne sont pas ce qui active la loi de l’attraction, c’est ce qui vient en freiner son fonctionnement naturel. Par contre le reconnaître, cela implique de savoir qu’au-delà de notre première ligne de pensée, il y a un niveau de conscience supérieur qui s’appelle l’âme : si on ne le sait pas, on pense que ce sont les pensées qui sont en haut de la chaîne et qui commandent, forcément.

Pourquoi notre mental fait cela ? Pour nous protéger. Ok l’âme c’est ce que nous sommes, mais l’âme en elle-même ne suffit pas pour naviguer efficacement dans un univers aussi complexe que le notre. A travers l’âme, nous avons accès à des informations extrêmement importantes, comme notre intuition, notre chemin de vie, notre nature profonde, etc… mais c’est le mental, en tant qu’outil de compréhension du réel, qui nous permet de gérer tous les petits détails du quotidien que l’âme ne peut pas gérer afin de guider celle-ci dans le monde. Le mental, c’est lui qui traduit le langage du monde pour l’âme en quelque sorte.

Nous allons voir cela avec des exemples très simples : quand vous étiez petit, on vous appris que si vous vouliez un verre d’eau, pour le demander il fallait dire « stp » et qu’après il fallait dire « merci ». Ou on vous appris que si vous vouliez aller voir votre voisin en face de l’autre côté de la rue, il fallait regarder des deux côtés de la route avant de traverser. Et ça vous deviez bien l’apprendre, ce n’était pas inné. Donc le mental à la base il sert à cela, il sert à apprendre toutes les astuces nécessaires pour naviguer efficacement dans le monde qui est le notre, pour guider efficacement notre âme dans la matérialité.

Ça c’est pas gênant, car les exemples que je vous ai donnés sont des exemples qui ne limitent pas l’expression de votre être. Lorsque vous dites merci à votre voisin de table parce qu’il vous a passé du pain, je ne pense pas que vous vous sentiez particulièrement diminué dans votre personnalité. Ce sont donc des enseignements qui, énergétiquement parlant, ne se traduisent pas par une réduction de votre lumière.

Le problème, c’est qu’on ne vous a pas appris que cela... Il y a des moments dans votre vie où l’on vous a appris des choses qui n’étaient pas bénéfiques pour vous. On vous a peut-être appris par exemple que le sexe, c’était mal, ou on vous a peut-être appris que le sexe c’était très bien au contraire et peut-être que l’on vous a mis une certaine pression vis-à-vis de la sexualité, ou peut-être qu’on vous a dit que ce n’était pas bien de pleurer… Là, les conditionnements de ces exemples ne sont pas des enseignements qui vous aident à incarner pleinement votre plus haut niveau de conscience sur Terre, au contraire ils viennent perturber la circulation de vos énergies, ils portent atteinte à votre intégrité spirituelle et ils sont donc destructeurs. Et ce sont eux qui blessent votre âme.

Au cours de votre vie, on vous a très certainement passé tout un tas d’informations qui ne sont pas bénéfiques pour vous, qui ne vous ont pas aidé dans votre vie, qui ont plutôt été un frein parce qu’ils ont consisté en une réduction de votre âme par l’esprit mental, qui a été obligé de les accepter faute d’informations alternatives disponibles. Et ce faisant, le mental fait office d’arbitre pour savoir quelles parties de l’âme peuvent s’exprimer ou non, il sert d’interrupteur à chacun des fragments de lumière de l’âme, en disant à l’âme qu’il n’y a pas de place dans ce monde pour cette partie de notre être, en gros.

En un sens, le mental est plus fort que l’âme. Plus fort ne veut pas dire qu’il est meilleur ou plus agréable, car ce n’est pas vrai. Cela ne veut pas dire qu’il vaut mieux être dans le mental que dans l’âme, bien au contraire être dans l’âme c’est beaucoup plus épanouissant et confortable, c’est juste que si le mental décide de bloquer l’âme, ben ça bloque ! Si cela fonctionnait dans l’autre sens, cela fait des millénaires que tout le monde sur cette planète serait sorti de l’ego, et ce n’est pas le cas. Si nous vivons à l’heure actuelle dans un niveau de conscience qui est encore majoritairement orienté vers l’ego, c’est parce que l’ego, ou le mental c’est la même chose, a la capacité de bloquer.

Récupérer notre complétude spirituelle

Quand on a dit tout cela, guérir notre âme, c’est permettre à notre âme, à notre petite voix intérieure de s’exprimer complètement, être capable de guider cette voix efficacement dans le monde plutôt que de la faire taire. Et j’aimerais attirer votre attention sur un point : si votre âme, représentée par la lumière là sur les schémas précédents, constitue votre petite voix et votre vérité intérieure, l’ego, représenté par l’ombre, c’est quoi ? Ben c’est la voix des autres. J’arrondis un peu la définition, mais en gros, c’est un peu cela.

  • Dans les exemples que je vous ai donnés précédemment, si l’un de vos parents vous a fait intérioriser quand vous étiez petit que pleurer c’est mal, si à l’heure actuelle vous avez un ego qui bloque encore la circulation de vos émotions et qui vous coupe du contact avec les émotions en vous qui vous donneraient envie de pleurer, ben quelque part, ce qu’il se passe, c’est que dans votre réalité intérieure, la voix de votre parent parle encore plus fort que la votre.
  • Si aujourd’hui vous êtes bloqué dans votre vie amoureuse à cause de ce que votre ex vous a fait subir, c’est que dans votre réalité interne, la voix de votre ex parle plus fort que la votre.

Si votre vérité, c’est l’expression de votre âme, et que votre âme vous parle de l’intérieur, et bien quelque part, tout ce qui vient la bloquer, c’est au contact de l’extérieur que vous l’avez appris. Energétiquement parlant, c’est comme si vous ne preniez pas toute la place qui est la votre en vous et que les autres prenaient cette place vide, et c’est comme si les autres débordaient sur vous.

Benjamin Berthon, coach, coach de vie, coach personnel, coach spirituel, coaching evolution, coaching, evolution, coaching de vie, développement personnel, spiritualité, relations amoureuses, sens de la vie, amour, homme, hommes, femme, femmes, couple, couples, eveil spirituel, spirituel, ame, flamme jumelle, flammes jumelles, fj,

Quand on dit cela, on est bien sûr dans le cadre d’un phénomène dont vous avez certainement entendu parler qui est celui du vampirisme énergétique. Le vampirisme énergétique, dans sa définition simple, c’est quoi ? C’est le vol de votre énergie vitale par une personne tierce, à cause de l’attention que vous lui accordez, sachant qu’un vampire énergétique ne peut prendre que la lumière en vous que vous ne prenez pas pour vous-même.

Par exemple, vous avez des gens qui n’ont pas confiance en eux, et qui se créent une confiance en eux artificielle en écrasant les autres et en les rabaissant, parce qu’il est plus facile de rabaisser les autres que de se mettre à leur niveau. Ce faisant, ils volent chez les autres la lumière à laquelle ils n’arrivent pas à accéder en eux. Et leurs victimes souffrent de ce phénomène. Pourquoi ? Parce qu’en ce qui les concerne, dans leur réalité intérieure, ils n’arrivent pas à reprendre tout leur place et à affirmer leur voix intérieure face à la voix de cet autre, bien souvent parce qu’ils n’ont pas conscience de leur valeur, d’où la raison d’être de ce site…

Si nous n’avons pas su défendre notre voix intérieure face à celle des autres, il y a une autre raison que je voudrais mentionner, c’est ce que j’appelle la dictature des mots. Si nous vivions dans un monde où nous communiquerions par télépathie et que nous pouvions communiquer instantanément nos émotions d’une personne à l’autre, dans ce genre de conflits, nous aurions conscience de ce phénomène de lumière, nous pourrions nous rendre compte de qui empiète sur qui de façon objective et incontestable, et nous éviterions ce problème. L’ennui, c’est que nous communiquons avec des mots, les mots qui sont le langage du mental et non le langage de l’âme, et les mots pour défendre notre lumière intérieure dans une situation d’agression, malheureusement nous ne les avons pas toujours…

D’ailleurs, je suis sûr que cela vous est tous déjà arrivé d’avoir un conflit avec quelqu’un d’autre, de vous être laissé marcher dessus, de sentir dans votre for intérieur que vous aviez raison mais d’avoir été incapable de parer les arguments de l’autre, et un peu plus tard dans la semaine en y repensant, d’avoir l’argument qui illustrait à la perfection votre pensée et de vous être dit « rooooo, c’est ça que j’aurais dû lui dire, si seulement je lui avait dit cela à ce moment-là »… cela nous est tous déjà arrivé. Cela nous arrive tellement souvent, que des fois je me dis que nous devrions tous nous mettre d’accord sur une sorte de règle selon laquelle lorsque nous avons une opposition avec quelqu’un, nous devrions tous refaire le point quelques semaines après pour vérifier si tout le monde est toujours d’accord avec ce que nous avons nous-mêmes dit trois semaines avant. Bref.

L’âme et la matrice

Guérir, dans son essence, c’est donc reprendre en vous la place qui est la votre, sans déborder sur les autres et sans laisser les autres déborder sur vous. Le but d’une guérison et d’un travail de développement spirituel, c’est donc de reconquérir son espace intérieur pour ne plus se laisser dévorer par les autres, pour que la voix des autres en nous ne prenne plus de place et que ce soit notre vérité intérieure qui prenne toute la place. Ça, c’est si nous regardons les choses d’un point de vue individuel. Si nous regardons les choses d’une façon plus globale, cela sous-entend que tout le monde revienne à la place qui est la sienne. Et je vais illustrer cela avec un dernier schéma.

Benjamin Berthon, coach, coach de vie, coach personnel, coach spirituel, coaching evolution, coaching, evolution, coaching de vie, développement personnel, spiritualité, relations amoureuses, sens de la vie, amour, homme, hommes, femme, femmes, couple, couples, eveil spirituel, spirituel, ame, flamme jumelle, flammes jumelles, fj,

Là sur ce schéma, nous avons des personnes qui dans une certaine mesure expriment leur vérité intérieure, ce qui est représenté par la partie blanche de leur cercle, qui correspond à leur lumière. Et ils ont également une partie d’eux-mêmes qui ne s’expriment pas, représentée en gris foncé. Cette non expression, c’est forcément quelque chose d’acquis, dans cette vie ou dans une vie précédente d’ailleurs. C’est l’affirmation de la voix de l’extérieur par rapport à notre voix intérieure, autrement dit c’est la voix des autres.

Ce que je montre sur ce schéma, c’est que les différentes voix des autres s’imbriquent dans un ensemble plus grand qui semble former un tout. Quand je vous dis par exemple tout l’heure qu’on vous a peut-être appris que le sexe c’est mal, ou que pleurer c’est mal, il n’y a pas que vos parents à vous qui vous ont peut-être dit cela, il y a plein d’autres gens qui le disent. Autrement dit, il y a une dynamique collective et culturelle là-dedans. A travers l’expression et l’agrégation de nos conditionnements particuliers, il y a l’émergence d’un phénomène collectif, l’émergence d’une voix extérieure collective. Cette culture qui vient normer nos comportements et freiner l’expression de notre vérité intérieure, c’est ce que j’ai voulu montrer sur ce schéma, et c’est ce qu’on appelle « la matrice ».

La matrice, c’est un terme qu’on peut définir de deux façons :

  • D’une certaine manière ça désigne le monde extérieur, et ça peut donc désigner le monde matériel, en opposition au monde spirituel. En s’incarnant on est dans la matrice, comme Néo dans Matrix. En tout cas moi c’est une définition que j’accepte.
  • Ensuite, la véritable première définition de la matrice, c’est l’ensemble des conditionnements sociétaux, culturels, globaux, qui existent dans notre monde et qui viennent freiner l’expression de notre vérité individuelle.

Le but de l’éveil spirituel, au niveau global, c’est donc de faire reculer l’influence de la matrice sur nos vies, pour tendre vers un monde dans lequel les individus ne sont pas définis par leur environnement et ne sont plus coupés de leur vérité intérieure à cause de l’ordre établi. Si ce n’est pas le but, en tout cas ce sera une conséquence inévitable de nos éveils individuels conjoints. C’est ce qui permettra de vivre dans ce que moi j’appelle « un monde qui marche à l’endroit », c’est-à-dire un monde où les individus vivent leur vie en accord avec ce qu’ils sont vraiment au fond d’eux-mêmes et où c’est la somme de nos consciences individuelles qui forme la conscience collective, par opposition à « un monde qui marche à l’envers », un monde comme le monde actuel, dans lequel la matrice dans une trop grande mesure conditionne nos comportements et nous force à nous couper de nous-mêmes pour rentrer dans le moule. Bref, un monde où ce sont à nouveau les individus qui font la société, plutôt qu’un monde où c’est la société qui fait les individus.

Conclusion

Voilà les amis ce que je pouvais vous dire sur l’âme. Comme je vous le disais, cet exposé est loin d’être exhaustif bien sûr, il y a plein de choses dont nous n’avons pas parlé. Ce que je vous transmets ici est une représentation fidèle de ce que moi je reçois depuis mon propre canal d’informations, qui n’est pas parfait. Vous trouverez d’autres informations sur d’autres chaînes qui diffèrent de ce que je vous dis ici et c’est peut-être eux qui ont raison…

Pour finir je vous invite à ne pas tout prendre dans cet article de façon littérale. Les schémas c’est bien joli mais ce qui compte c’est la façon dont vous ressentez la réalité de votre être.

Mais au moins cela pose les bases et j’espère que cela aidera certains d’entre vous à mieux comprendre ce concept, et du coup à mieux comprendre ce qui viendra par la suite, parce qu’on va beaucoup en parler…

Paix et amour à vous tous.

Partagez cet article :
Share on Facebook
Facebook
0Pin on Pinterest
Pinterest
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Donnez-moi votre avis sur cet article :
No votes yet.
Please wait...