L’attraction féminine

Cet article est un complément de mon ancien article Qu’est-ce qui attire une femme chez les hommes ? Je comptais le ressortir en vidéo et lors de sa réédition, je me suis retrouvé à y ajouter de nombreux éléments nouveaux, aussi j’ai préféré en sortir une deuxième version… Enjoy!

Pour ceux parmi vous qui connaissent un peu mon parcours, vous savez qu’il y a quelques années j’ai tenu un site sur les relations amoureuses, parce que c’était sur ce thème-là que mes canalisations étaient spécialisées au départ. Donc oui j’ai fait partie à une époque de la communauté des pick-up artists, communauté un peu controversée et en même temps celle de la spiritualité l’est bien un peu aussi parfois…

En tout cas c’est sous cet angle-là que j’ai entamé mon éveil spirituel. Moi mon éveil, il a commencé en tapant « comment draguer une fille » dans Google.

  • Quand vous taper cela, on peut trouver des petites astuces, des phrases d’approche, c’est très bien pour initier le contact, le problème c’est que même avec ça, ce n’est pas pour autant que l’interaction va aller plus loin. Et ce n’est pas pour autant qu’on génère de l’intérêt chez une femme….
  • Donc on recherche un peu plus, on trouve d’autres informations, sur comment maintenir une conversation, sur comment soigner son apparence, sur comment organiser un premier RDV, et tout ça c’est sympa, mais en tant qu’homme, on se rend vite compte qu’être plus séduisant, ça passe surtout par la prise en charge de sa personnalité, ou de son « inner game » pour reprendre le jargon parfois utilisé dans le milieu.
  • Donc quand on se penche là-dessus, on commence à faire de la visualisation, de l’autohypnose, de l’autosuggestion, de l’affirmation positive pour prendre un peu confiance en soi…
  • Puis quand on se rend compte que ça suffit toujours pas et bien on entame un travail d’introspection toujours plus profond, pour faire face à nos traumatismes vraiment à leur source…
  • Puis à force de creuser, un beau jour sans s’y attendre, hop, surprise, on trouve son âme, on se prend de la lumière plein les yeux, on capte plein de choses… enfin bref, délire total, alors qu’on ne s’y attendait pas du tout.

Donc je partage avec vous cette petite introduction déjà pour que vous connaissiez un petit peu mon parcours et puis pour illustrer que concernant votre parcours d’éveil, il n’y a pas de bon ou de mauvais parcours, il y a juste le votre, et ça peut vraiment passer par les chemins les plus improbables qui soient. Il y a juste à accepter.

Qu’est-ce que l’attraction ?

Maintenant que j’ai dit cela, je me suis dit que ce serait peut-être intéressant pour certains d’entre vous qui ne connaissent pas forcément le milieu de la séduction que vous sachiez un peu les informations qu’on y trouve. Et pour cela on va commencer par la base en articulant cette vidéo autour d’une question essentielle : celle de l’attraction féminine.

L’attraction, ou l’attirance, c’est la même chose, c’est le concept central en séduction, puisque c’est le mécanisme par lequel deux partenaires amoureux vont être attirés l’un par l’autre, vont éprouver de l’intérêt l’un envers et l’autre et vont avoir envie de démarrer une relation intime. C’est pas la même chose qu’un sentiment amoureux :

  • Le sentiment amoureux c’est quelque chose de plus puissant. Si une femme par laquelle vous êtes attirée ne veut pas de vous, c’est dommage mais bon, vous allez passer à autre chose, tandis que si vous êtes rejeté par un homme ou une femme dont vous êtes amoureux, y a un processus de deuil plus conséquent qui se met en place, c’est beaucoup plus douloureux.
  • Et surtout le sentiment amoureux n’intervient pas au début d’une relation. Ça peut arriver de tomber amoureux au premier regard, mais c’est pas le cas général. En général, les sentiments amoureux émergent quand cela fait déjà un petit moment qu’on est en couple, qu’on est intime l’un avec l’autre et qu’on se projette ensemble dans l’avenir. Alors que l’attraction au contraire est présente dès le début, et c’est avec l’attraction que le couple peut commencer, donc c’est là-dessus aujourd’hui qu’on va se focaliser.

Qu’est-ce qui génère l’attraction féminine ?

Donc, qu’est-ce qui explique l’attraction féminine ? Par quoi les femmes sont-elles attirées chez les hommes ? J’en sais rien, mais de ce que j’ai pu en voir, la réponse selon moi c’est : un état d’être. Il faut savoir que les femmes sont plus sensitives que les hommes. Paraît-il cela aurait été voulu par l’évolution, soi-disant parce que cette faculté leur permettrait de comprendre et de répondre aux besoins de leurs bébés, qui eux ne parlent pas encore, certains biologistes évolutionnaires l’expliquent comme cela. Cette faculté entre en jeu dans leur processus d’attraction, et fait que les femmes sont particulièrement réceptives chez les hommes à un état d’esprit qu’elles peuvent reconnaître chez eux.

Pour le dire simplement, les femmes sont attirées par les hommes qui les font « se sentir bien »Comme elles ressentent ce que les hommes ressentent, elles se sentent bien avec un homme quand celui-ci se sent bien vis-à-vis de lui-même.

C’est ce qui a pu amener beaucoup de gens à dire que les femmes sont principalement attirées chez les hommes par la confiance qu’ils ont en eux. J’ai plus la source mais une fois j’avais entendu un auteur dire que ce qui attire les femmes chez un homme, c’est l’expérience : je trouve cette façon de le formuler très intéressante… Moi dans cette vidéo, je vais vous le dire encore d’une autre façon : si les femmes sont attirées par les hommes en fonction de leur état intérieur, alors en tant qu’homme votre succès amoureux dépend surtout d’une chose, c’est du point auquel vous aimez vivre. Tout simplement. J’aime bien cette formulation et en tout cas c’est un peu ça aujourd’hui qu’on m’a demandé de vous transmettre.

On peut rentrer encore plus dans le détail pour tenter de le décrire cet état intérieur, on peut essayer de décrire comment cet état se reflète concrètement à l’extérieur : certains auteurs vont décrire un homme attirant comme un homme qui démontre du leadership, une attitude protectrice, du charisme, ce genre de choses…

Je reviendrais sur ces différentes caractéristiques plus tard. Pour l’instant je vais simplement dire que ces caractéristiques elles sont le reflet potentiel d’un état intérieur, qui lui est le véritable moteur de l’attraction féminine, et cet état intérieur est par définition abstrait… Et plus on tente d’être précis pour le décrire, plus on prend le risque de déformer ce dont on parle vraiment (et d’ancrer dans l’esprit des hommes des conceptions erronées et dangereuses de ce que les femmes recherchent). J’ai évoqué le leadership par exemple, et bien selon ce que ce terme évoque pour vous, il y en a parmi vous qui vont visualiser quelque chose de très noble, et d’autres au contraire qui vont visualiser quelque chose d’abusif ou superficiel, limite cliché, et on se retrouve à ne pas parler de la même chose. Donc je ne vais pas me pencher sur ces caractéristiques plus en détails, ce qu’il y a d’important à retenir, c’est que la clé de l’attirance féminine vis-à-vis des hommes réside dans un état d’être.

Du coup, le physique a une importance moindre pour les femmes que pour les hommes, qui eux sont plus visuels. Le physique peut avoir une importance pour les femmes, il y a quand même des femmes qui y sont sensibles, et cela dépend de chaque femme j’ai l’impression. Cela reste subjectif mais cela se reflète de façon concrète et intéressante dans la différence de stratégie qu’ont les hommes et les femmes pour choisir un partenaire d’un soir et un partenaire à long terme :

  • Lorsqu’une femme choisit un partenaire pour un soir, elle accorde relativement plus d’importance au physique, car après tout, c’est surtout cette qualité-là qui est importante pour une relation éphémère.
  • En revanche, lorsqu’elle choisit l’homme de sa vie, une femme accorde relativement plus d’importance à d’autres critères (la personnalité, la fiabilité, l’intelligence, la solidité émotionnelle…), critères qui relèvent de l’état intérieur donc, qui sont moins utiles pour une relation d’un soir mais indispensables pour une relation à long terme. Quelque part, c’est logique.
  • A l’opposé, les hommes semblent adopter une stratégie inverse. Pour un soir, ils pourront coucher avec une femme qui leur plaît moins physiquement (car après tout, ce n’est que pour une nuit), mais en ce qui concerne la femme de leur vie, ils préféreront s’engager avec une femme qu’ils trouvent extrêmement belle. Et c’est logique aussi, il s’agit juste d’une logique différente. Ensuite, « une femme extrêmement belle », notez que c’est subjectif.

Notez également que ce sont là des stratégies purement inconscientes, personne ne se dit consciemment ce que je viens de vous dire. On prend tous une décision simplement selon les émotions qu’on ressent pour notre partenaire, émotions qui s’imposent à nous, mais cet intérêt justement il est conditionné, entre autre, par ces différentes stratégies.

Les indices à la base de l’attraction féminine

Quoiqu’il en soit, nous nous mettons tous en couple avec des partenaires pour qui nous ressentons de l’attraction (enfin, normalement…) et en ce qui concerne les femmes, rien ne déclenche plus de l’attraction pour un homme que cet état d’être masculin.

Une différence importante à noter en revanche concerne la certitude quant à la valeur accordée à un partenaire potentiel. Quand un homme croise une femme, il peut savoir instantanément et de façon certaine qu’il trouve cette femme belle, et qu’il est attiré par elle. Les femmes, en revanche, étant davantage attirées par quelque chose d’intérieur chez les hommes, il est plus compliqué pour elles de jauger l’attirance qu’elles ressentent pour un homme. Cela peut prendre plus de temps, leur attirance peut fluctuer selon les moments, et, encore plus subtil, elles peuvent ne jamais être certaines de la valeur attractive d’un homme.

Aussi, malgré leur radar naturel pour ressentir l’état intérieur des hommes, les femmes doivent se baser sur des indices pour évaluer un partenaire potentiel, indices qui seraient révélateurs de cet état intérieur. Il y a deux indices principaux que dans le milieu de la séduction on avait identifiés :

  • Le premier, c’est ce qu’on appelle « la pré-sélection féminine », à savoir le fait qu’il y ait déjà d’autres femmes autour de l’homme en question. Car si ces femmes ont décidé d’être présentes à ses côtés, c’est qu’il doit valoir le coup… Vous allez me dire, si une femme a l’impression que ces autres femmes ne sont peut-être pas juste des amies, cela peut lui donner envie d’abandonner tout espoir avec cet homme-là, qu’elle peut considérer comme pris ou comme potentiellement infidèle. C’est vrai. Il n’empêche que cela, ce serait une décision de l’esprit mental et rationnel, ce qui n’a donc rien à voir avec le mécanisme naturel et inconscient qui régit l’attraction. A ce sujet je vous renvois vers ma vidéo sur le cœur et le cerveau.
  • Le deuxième indice, ce sont les fameux tests féminins. Je pense que je vous ferai une vidéo là-dessus un jour, mais pour résumer, les tests féminins ils consistent de la part des femmes à déstabiliser les hommes volontairement (plus ou moins) afin de tester leur état intérieur justement. Si l’homme en question maintient son intégrité, il réussit le test, et l’attirance de la femme à son égard augmente. Et au passage une femme qui teste un homme, c’est un signe d’intérêt… Quelque part, en cherchant à déstabiliser un homme, à tester son intégrité, une femme recherche à vérifier si un homme sait « garder le contrôle ». Et je voudrais préciser mon propos parce que cette expression, formulée ainsi, elle a très souvent été mal comprise, c’est le moins qu’on puisse dire… cette phrase elle ne veut absolument pas dire que les femmes souhaitent être contrôlées par les hommes, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit, je n’ai jamais dit cela… Elle veut dire que les femmes vont inconsciemment chercher à vérifier que les hommes ont le contrôle de leur vie à eux, et ça n’a rien à voir… Je voulais préciser cette nuance pour quand même pour corriger cette confusion qui malheureusement peut souvent être faite. Et au passage, quand je dis que les femmes sont davantage attirées par un homme qui a le contrôle de sa vie, c’est du langage masculin. Je vais traduire en langage féminin : quelque part quand elle fait cela, une femme vérifie que si elle sort avec un homme, elle va bien être sa femme et pas sa mère. Hein les filles, ça vous parle cette expression ? Ben oui…

Les freins à l’attraction féminine

Donc voilà ce que je pouvais dire pour poser les bases de l’attraction féminine, sachant qu’on est loin d’avoir fait le tour du sujet avec ce qui vient d’être dit. Maintenant en ayant entendu cela, vous avez peut-être des contre-exemples en tête, vous vous dites peut-être « ah tiens, moi je connais une femme qui sort avec un mec qui correspond pas du tout à ce que tu viens de décrire ». Oui c’est possible.

  • Déjà je parle d’un mécanisme général, donc oui il peut y avoir des exceptions et ces exceptions n’invalident pas la règle. Je ne dis pas que tous les hommes qui ne sont pas construits intérieurement sont célibataires et ne trouvent personne, je dis que si vous en tant qu’homme vous souhaitez prendre en main votre vie amoureuse, la prise en charge de votre réalité intérieure est ce qui aura le plus d’impact.
  • Ensuite il faut savoir que le mécanisme d’attraction n’empêche malheureusement pas parfois de faire des mauvais choix. Quand je vous dis qu’en général, une femme va être davantage attirée par un homme qui aime la vie, c’est ce qui fait par exemple qu’une femme va avoir tendance à se mettre en couple avec un homme qui sait la faire rire. Et certaines femmes vont avoir tendance à sortir avec des hommes qui rigolent tout le temps. Le problème des hommes qui rigolent tout le temps, c’est que très souvent, le jour où il y a besoin d’avoir une discussion sérieuse, ben y a plus personne… Et quand je vous dis qu’une femme va tester un homme pour vérifier si celui-ci sait garder le contrôle, et bien un homme solide, construit et charismatique, il va réussir le test… malheureusement des fois, y a des cas où un homme violent et agressif, il parvient à le réussir aussi… et les femmes dans ce cas-là ne se rendent compte du problème que quand c’est trop tard. Et franchement les filles, sortir avec un homme potentiellement dangereux, ou sortir avec un homme gentil mais potentiellement stupide et complètement handicapé des sentiments, en moyenne, est-ce que c’est pas les deux plus gros problèmes que vous avez en amour ? Ben oui… Et d’un certain point de vue ce sont des conséquences directes, des failles générées par le mécanisme-même de l’attraction et par ce qui le paramètre.
  • Et enfin, oui il y a peut-être des femmes qui sortent avec des hommes qui ne correspondent pas à tout ce que je viens d’exposer. Et pour conclure là-dessus j’aimerais attirer votre attention sur un dernier point. Dans cette vidéo j’ai voulu expliquer ce qui fait que les femmes sont attirées par les hommes, mais il faut savoir qu’il y a plein de gens, hommes comme femmes, qui sortent avec des partenaires qui ne leur plaisent pas. Ce que je vous ai exposé brièvement dans cette vidéo quelque part c’est la base de la mécanique du cœur, mais il y a des gens qui n’écoutent pas leur cœur… Ça m’a fait un choc quand je l’ai découvert… J’ai passé des années de ma vie a étudié les secrets de l’attraction pour me rendre compte au final que l’attraction, 50% des gens s’en foutent… c’est dommage… Mais vous avez plein de gens qui sortent avec des partenaires pour qui ils n’ont aucune attirance. Même pendant 30 ans des fois… Pour moi c’est un autre monde, mais pour eux c’est normal, comme ils n’ont jamais connu autre chose ils ne s’en rendent pas compte. Vous avez des gens aussi qui ont même une réaction inverse à leur émotion d’attraction, c’est-à-dire que plus ils éprouvent de l’attirance pour un ou une partenaire, plus ils ont peur, et moins ils veulent y aller (alors que cela devrait être l’inverse), et au contraire moins ils éprouvent d’attirance pour quelqu’un, moins il y a de risque, plus ils se sentent en sécurité, et plus ils y vont. Car par-delà le mécanisme de l’attraction, il y a aussi des mécanismes de défense qui se mettent en place, et peu importe l’attraction qu’on éprouve, au final on ne sort pas avec les gens qui nous plaisent, on sort avec les gens pour qui on se sent à la hauteur, et ça n’a rien à voir…

L’attraction vue par la spiritualité

Voilà les amis ce que je pouvais vous dire sur ce thème de l’attraction, et particulièrement sur l’attraction féminine. Et même si j’ai parlé essentiellement des femmes, vous avez vu qu’on a quand même un peu parlé des hommes également. Avec ça vous avez pu vous familiariser avec le genre de connaissances qui se diffusent dans la communauté de la séduction. En tout cas c’était le genre d’informations que moi je diffusais il y a quelques années, informations qui empruntaient aux domaines du corps, de la biologie, de la psychologie, de la sociologie et de la culture. Une approche assez globale pour expliquer le fonctionnement des relations amoureuses, mais tout de même relativement terrestre. A l’époque il manquait encore un élément dans mon approche, il manquait le concept de l’âme, et l’âme, ça change 2-3 petites choses quand même… Et c’est justement le domaine que j’ai dû explorer ces dernières années.

Il y a 5 ans j’ai dû fermer mon site sur les relations amoureuses, ça s’est fait suite à la rencontre avec la femme que j’avais identifiée comme étant ma flamme jumelle. Si vous allez voir sur mon site, il y a un article dans lequel je m’adresse à mes anciens lecteurs et où j’explique un petit peu ce qu’il s’est passé et comment je l’ai vécu. En tout cas c’est à partir de là que j’ai dû progressivement intégrer l’âme, et la dimension spirituelle des relations amoureuses. C’est comme si pendant des années la vie m’avait dit « ok, ton thème d’étude c’est l’amour, tu vas étudier que ça » et qu’à partir de là on m’avait dit « ok, les relations amoureuses t’en as suffisamment fait le tour, maintenant tu vas t’intéresser à l’âme ».

Cela a été intense… ça m’a fait prendre temporairement mes distances avec ces informations de la communauté de la séduction, et notamment avec la définition traditionnelle de « l’homme alpha », car c’est comme cela dans ce milieu qu’on désigne un homme attirant le plus souvent. Je m’attendais à trouver dans la spiritualité une définition complètement différente de ce qu’est un homme attirant, Parce que quand on parle d’un homme alpha, on parle d’un homme de statut élevé et la notion-même de statut semblait ne pas trop avoir sa place dans la spiritualité telle que je m’attendais à la découvrir. Je m’attendais à ce que la spiritualité explique l’attraction comme ce qui émerge quand deux âmes se reconnaissent, etc… quelque chose qui n’aurait eu rien à voir avec les critères dont j’ai pu vous parler en début de vidéo. Et à force de creuser je me suis rendu compte qu’en fait, pas du tout !

  • En spiritualité, si vous êtes un homme et que vous souhaitez être plus attirant aux yeux des femmes, qu’est-ce qu’on va vous dire ? On va vous dire que pour être attirant en tant qu’homme vous devez incarner votre masculin sacré. Et en fait, être un homme alpha, être un homme de statut élevé, ou être un ambassadeur du masculin sacré, est-ce que ce ne sont pas deux termes pour dire exactement la même chose, simplement dans un langage différent ? Pour moi oui. Ensuite, le terme de « masculin sacré » a une connotation assez classe, assez noble, alors que le terme « d’homme alpha », a une connotation plus péjorative, plus sujette à controverse. Mais bon, la connotation, on s’en fout… ce qui compte, c’est le fond, et sur le fond, moi je trouve ces deux concepts parfaitement synonymes.
  • Dans la communauté de la séduction, on va vous dire qu’il faut être « un vrai mec », comme les filles nous le répètent si souvent. On va vous dire qu’il faut incarner votre virilité et que si vous souhaitez séduire une femme hétéro, la base de la base, ben c’est d’être un homme. Ça paraît évident quand on l’a dit, non ? En parallèle de cela, dans la spiritualité, on va vous dire que vous rencontrerez une femme avec qui ça marchera quand vous aurez guéri le masculin en vous et que vous aurez intégré votre essence masculine, votre énergie yang. Là encore, on prend pas les mêmes mots mais on dit exactement la même chose.
  • Et incarner le masculin sacré, cela veut dire quoi ? Ben ça part du principe qu’il existe une essence de ce qu’un homme est censé être et que cette essence est présente dans chacun des hommes qui existent, et qu’en tant qu’homme nous pouvons tous potentiellement l’incarner, chacun à la façon qui est la notre. Et tous les comportements répréhensibles commis par certains hommes envers les femmes, dans cette perspective, s’expliquent par le fait que ces hommes-là justement, qui ont des comportements abusifs de toute sorte ne sont plus en contact avec le masculin sacré en eux, car le masculin sacré agit comme un protecteur du féminin, il n’est jamais dangereux.
  • Et le masculin sacré c’est quoi concrètement ? En termes de qualité, ça se traduit comment ? Le yang, ça se traduit comment ? Ben si vous faites une petite recherche, vous allez trouver que le yang s’exprime à travers des qualités telles que la force, le leadership, l’action, une attitude protectrice, le courage, la capacité à oser et prendre des risques… C’est-à-dire exactement la même liste que ce que vous trouveriez dans un livre d’un auteur comme Mystery ou David De Angelo. Donc là encore ces deux communautés ont identifié en fait la même vérité. En tout cas en ce qui me concerne j’ai pu réconcilier les deux.

Non seulement la communauté spirituelle n’a pas spécialement contredit ce que la communauté de la séduction m’avait enseigné, mais en plus elle semblait pouvoir transmettre le même message avec plus de facilité. C’est-à-dire que dans le milieu dans la séduction, quand vous présentez l’exemple d’un homme alpha qui se caractérise par une certaine force ou une certaine capacité d’affirmation, même si on présente ces qualités sous l’aspect le plus noble et le plus respectueux qu’elles peuvent prendre, ça peut très vite être mal interprété, et celui qui transmet un tel message peut être accusé d’être machiste ou misogyne, ou de prôner la supériorité de l’homme sur la femme alors que c’est pas du tout le message qu’on essayait de faire passer… A cause de cela, c’est très compliqué de parler des relations hommes/femmes, c’est un sujet extrêmement sensible… A l’inverse, dans le domaine de la spiritualité, les différents auteurs semblaient pouvoir citer les différentes qualités que je vous ai énoncées sans que cela ne pose aucun problème et sans que ça ne choque personne… Intéressant à constater.

La seule différence que j’ai vraiment trouvée entre ces deux mondes autour de ce sujet, c’est que dans le milieu de la spiritualité, on va vous inciter à suivre un chemin de guérison pour que les qualités inhérentes au masculin sacré émergent naturellement en vous. A l’inverse dans la communauté de la séduction, on n’est pas dans une perspective de guérison véritablement, on va plutôt vous montrer en exemple ce que c’est qu’un mâle alpha, et on va vous inviter à faire pareil. Personnellement je préfère l’approche de la spiritualité, qui me paraît plus puissante, plus profonde et plus bénéfique, mais en même temps pour voir que ce ne sont pas des guérisseurs qui forment la communauté de la séduction, c’était déjà pas si mal de leur part, je trouve.

Enfin, il y a un dernier paradoxe qui m’a posé problème pendant un moment dans ce parcours. La relation que je venais de traverser, une relation de flamme jumelle apparemment, m’avait montré :

  • Que quand deux âmes sont prêtes à se rencontrer elles se rencontrent,
  • Qu’une telle rencontre peut être prévue depuis toujours,
  • Que dans notre vie sentimentale on rencontre des inconnus qui sur un autre plan ne sont pas toujours des inconnus justement,
  • Qu’il y a des personnes avec qui on a des liens d’âme, qui existent antérieurement à l’incarnation,
  • Qu’il y a du karma qui peut entrer en jeu,
  • Et globalement que lorsqu’un couple se forme, c’est que l’univers l’a décidé.

Ben oui mais dans la communauté de la séduction, on avait pas du tout prévu ça… Et si ça marche comme ça, le mécanisme de l’attraction tel que je vous l’ai décrit, à quoi il sert ? Ça s’opposait complètement à ce que j’avais appris dans le milieu de la séduction, car si tout se paramètre depuis un plan supérieur, à quoi bon prendre sa vie amoureuse en main ? A quoi bon passer à l’action pour rencontrer une partenaire si la rencontre avec la femme de votre vie, de toute façon, elle est déjà prévue ? A quoi bon chercher à révéler l’homme alpha qu’on a en nous si en fait, l’attraction trouve sa source dans un lien d’âme ? Il semblait y avoir une opposition entre la communauté de la séduction, avec une culture basée davantage sur le contrôle et la prise en main, et la communauté de la spiritualité, avec une culture qui semblait davantage basée sur le lâcher prise. Avoir traversé ces deux communautés dans mon parcours, ça me ramenait à l’opposition philosophique entre le libre-arbitre et la prédestination, quelque part franchement c’était ça.

Et cela m’a pris la tête un moment, car dans mon quotidien on me montrait que les deux étaient vrais. D’un côté on me montrait des exemples de couples qui se formaient plutôt par lien d’âmes, de façon synchronisée avec un timing visiblement spécial, en concordance avec le passage de portails saisonniers, avec l’univers qui semblait conspirer pour que les deux personnes puissent se croiser, entrer en contact et se mettre ensemble dans un contexte spécifique, et surtout on me montrait que si l’univers n’avait pas envie que ça marche, que ça ne servait absolument à rien de forcer les choses et de chercher à rencontrer quelqu’un dans le présent. Et d’un autre côté, je pouvais toujours entendre les femmes autour de moi dire qu’elles voulaient sortir avec un « vrai mec », ou que ça les énervaient quand elles étaient avec un mec incapable de prendre une décision… J’invente rien, vous l’entendez vous aussi on est d’accord ? Et ça, ça me montrait que tout ce que j’avais appris sur le côté 3D des rapports hommes/femmes, et sur le principe de l’attraction, c’était toujours valide. Les deux étaient vrais en même temps.

Et le paradoxe s’est résolu quand j’ai compris comment ces deux approches opposées marchaient ensemble. J’ai pas un avis définitif, je continue de réfléchir là-dessus, mais de ce que j’ai pu en voir, oui il y a effectivement des contrats d’âme et des rencontres programmées à l’avance, mais, comme j’ai pu vous le dire dans ma vidéo sur les portails, même si c’est programmé, ça reste conditionnel, il y a des tests, il y a des itinéraires bis, et le fait qu’une rencontre s’active ou non, ça dépend si à ce moment-là, à ce portail-là, on est l’homme ou la femme qu’on est censé être pour cette relation. Et ça pour les hommes ça revient être l’alpha qu’on est censé être, ou être le masculin sacré qu’on est censé être, et cela suppose d’avoir guéri les blessures qu’on a éventuellement en nous et qui empêchent notre masculinité sacrée de s’exprimer. En fait pour rencontrer quelqu’un, il y a une part du travail qui dépend de l’univers, qui nous assiste dans nos rencontres et c’est important de laisser l’univers faire ce qu’il a à faire sans interférer. Mais il y a aussi une part du travail qui nous incombe, et cette part-là elle consiste à prendre en main et à guérir notre état intérieur. Il faut en avoir conscience. C’est en ayant conscience de ce phénomène de co-création que j’ai pu réconcilier les deux enseignements majeurs que j’ai suivis dans mon parcours. Et pour conclure sur la communauté de la séduction, autant cette communauté n’a pas réussi à reconnaître le rôle du plan universel dans nos vies amoureuses, et en ce sens-là a prôné un contrôle beaucoup trop grand, autant en ce qui concerne la reconnaissance de l’homme alpha, elle a été plutôt efficace…

Conclusion

Voilà, je vais arrêter cette vidéo-là, ça a été une vidéo assez riche mine de rien, je vous ai parlé de plein de chose : de ce qui attire une femme chez un homme, de l’attraction, on a exploré certains de nos comportements amoureux, puis surtout en vous parlant un peu de mon parcours, j’ai pu vous montrer tout cela sous deux perspectives différentes, l’angle de la communauté de la séduction d’une part, puis l’angle de la spiritualité d’autre part. Et cela m’a permis de vous introduire deux concepts qui pour moi sont en fait le même, le concept de l’homme alpha et du masculin sacré.

Le masculin sacré j’espère pouvoir vous en parler beaucoup sur cette chaîne. Ensuite comme vous le savez je fais en fonction de ce que mon canal me transmet, c’est pas moi qui décide. J’ai fait la demande, donc je devrais avoir des informations à partager avec vous à ce sujet un de ces jours. On verra quand ça arrivera. Là apparemment à court terme il faut plutôt que je me consacre sur le développement spirituel en général. Mais ça me tient à cœur, et puis le masculin sacré en plus on en parle beaucoup moins que du féminin sacré, qui est un sujet massivement abordé sur d’autres médias. Donc j’espère pouvoir approfondir, en tout cas le sujet est lancé. J’espère que cela vous a plu.

Paix et amour à vous tous…

Partagez cet article :
Share on Facebook
Facebook
0Pin on Pinterest
Pinterest
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Donnez-moi votre avis sur cet article :
No votes yet.
Please wait...