Les relations amoureuses en conscience

Dans le phénomène de transformation de la société actuelle que nous connaissons, sachant que c’est un train dans lequel nous sommes de plus en plus nombreux à être montés et qu’une fois que nous y sommes, il n’y a plus de retour en arrière, il y a un terrain de jeu qui est privilégié pour le travail que nous avons à faire sur nous-mêmes, et c’est le domaine des relations amoureuses. De ce que j’ai pu en voir à travers mes coachings, cela reste le domaine de vie le plus important pour 90% des gens.

L’un des enjeux auquel nous faisons face en ce qui concerne les relations amoureuses est le fait de vivre nos relations amoureuses « en conscience », c’est-à-dire ne pas juste sortir avec notre partenaire parce que cela nous fait du bien et pour profiter des sensations que cela nous procure, mais avoir conscience de la réalité qui est effectivement en train de se mettre en place à travers cette relation.

Qu’est-ce que cela change concrètement ? Dans le cadre de ce que je peux vous dire ici, cela se résume en 4 points :

1) Déjà, observer votre couple avec un regard neutre, pour vous poser la question suivante : s’agit-il d’une relation qui est bénéfique pour vous et pour votre partenaire ? Une question qui, aussi simpliste soit-elle, poserait problème à bon nombre de couples si ces derniers se regardaient tout d’un coup avec honnêteté…

2) Ensuite, être très clair sur votre intention. Est-ce que vous êtes dans cette relation pour les bonnes raisons ? C’est-à-dire qu’à travers cette relation vous pouvez faire l’expérience de votre plus haut niveau de conscience ?

  • Est-ce que vous êtes dans cette relation amoureuse par pur désir pour l’autre ?
  • Ou bien est-ce que vous y êtes parce que vous n’arrivez pas à vivre tout seul ?
  • Pour fuir de la dépendance affective ?
  • Parce que vous avez besoin d’être avec quelqu’un pour avoir plus de revenus financiers ?
  • Est-ce que vous faites l’amour avec votre partenaire pour célébrer l’amour et la connexion qu’il y a entre vous ?
  • Ou bien est-ce que vous faites l’amour comme vous prenez une drogue, pour calmer un vide intérieur ?
  • Ou parce que vos émotions sont complètement bridées et que c’est le seul moyen par lequel vous recevez de l’amour ?
  • Ou est-ce que vous utilisez le sexe dans la relation pour « acheter » quelque chose de la part de l’autre ?
  • Allez savoir…

Quand je vous dis d’être dans une relation amoureuses pour les bonnes raisons, ce n’est pas compliqué, les raisons sont généralement bonnes quand les raisons officielles et les raisons officieuses sont les mêmes. Quand à l’inverse vous adoptez certains comportements et que par-dessus vous êtes obligés d’inventer un petit film pour justifier vos actions en prétendant en fait que vous faites autre chose, c’est là que la relation devient perverse…

3) Vivre ses relations en conscience, c’est surtout comprendre que les relations amoureuses ne « tombent » pas comme ça par hasard, il y a certains mécanismes psychologiques qui se mettent en place dans la relation amoureuse, qui existent pour faire travailler sur lui ou sur elle chacun des participants de la relation.

Par exemple, j’ai entendu dire une fois que « la première relation amoureuse que nous avons dans notre vie est souvent destructrice car nous la vivons selon le modèle de nos parents ; les relations suivantes sont plus harmonieuses car nous commençons à les vivre selon notre propre modèle ». Je ne sais pas qui a dit cela, mais je ne peux pas le dire mieux… Même si vous avez déjà travaillé sur vous et que vous n’en êtes pas à votre première relation, vous pouvez toujours porter en vous des schémas qui se répètent. Cela peut-être des karmas familiaux qui perdurent et se rejouent, cela peut-être des traumas issus de vos relations passées qui n’ont pas été dépassés, et cela peut bien sûr être le fameux « effet miroir », mécanisme selon lequel dans la relation, l’autre adopte des comportements qui vous renvoient des messages par rapport à vous, que ce soit pour prendre conscience de vos manques, ou pour prendre conscience des comportements négatifs que vous pouvez avoir.

4) Et enfin bien sûr, travailler activement sur toutes ces prises de conscience, pour nettoyer votre vie amoureuse de tous les programmes polluants que vous pouvez avoir. Cela n’est pas nécessaire 24h/24, heureusement. Dans l’essentiel du temps passé avec votre partenaire, vous pouvez vous contenter de profiter de ce que vous vivez tous les deux, et plus vous avez avancé sur votre chemin d’évolution personnel, moins vous avez de « travail » à faire pendant vos relations. C’est la vie et ses événements qui vous montreront quand vous avez quelque chose à identifier et à dépasser. Mais ensuite il vous appartient d’être pro-actif. Et même si cela concerne vos relations amoureuses, vous pouvez également faire ce travail dans les périodes où vous êtes célibataire, pour préparer le terrain de vos relations futures.

Vivre ses relations amoureuses en conscience, c’est important pour être sincère non seulement avec l’autre mais avec vous-même, et reconnaître les véritables enjeux de votre relation. Effectivement, cette intellectualisation de la relation peut avoir l’air de manquer de romantisme… Par contre, cela peut vous éviter tout un tas de conflits, de disputes et de souffrances qui s’avéreraient encore moins romantiques par la suite…

Vivre vos relations en conscience, c’est comme ça que vous pouvez progresser rapidement dans votre vie personnelle, devenir chaque jour un meilleur amoureux, attirer à vous les partenaires qui correspondent le mieux au vrai vous pour des relations qui correspondent véritablement à vos aspirations profondes, et c’est aussi comme cela que vous pouvez aimer, protéger et faire vivre de belles histoires à votre partenaire que vous aimez tant… Nous arrivons de toute façon dans notre société à un niveau de destruction amoureux qui fait que nous n’avons plus le choix… mais la récompense en vaut la peine.

Partagez cet article :
Share on Facebook
Facebook
0Pin on Pinterest
Pinterest
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Donnez-moi votre avis sur cet article :
No votes yet.
Please wait...