Comment dépasser ses croyances limitantes ? (Partie 2)

Cet article est en deux parties, retrouvez la première partie ici.

Niveau 4 : Reprogrammer vos croyances en guérissant vos blessures

Le niveau 4, c’est reprogrammer vos croyances en guérissant vos blessures. Et c’est à partir de là qu’on arrive dans les niveaux vraiment puissants. Cela ne veut pas dire que les niveaux précédents sont inutiles parce que souvent vous avez besoin de passer par les petits moyens pour en arriver aux grands moyens, si je puis dire…

Vous savez que vous en êtes à ce niveau quand vous avez testé tout ce qui est mentionné dans les niveaux précédents et que cela ne marche toujours pas… Les mêmes situations se présentent constamment à vous, vous n’arrivez pas à vibrer et à agir comme les gens que vous avez pris en exemple, les différentes personnes qui ont pu vous inspirer et vous servir de modèle ne vous inspirent plus, voire vous font culpabiliser d’échouer ou vous font ressentir de la jalousie… Quand dans cette situation des gens en vous disant que vous avez tort de penser comme vous le faites et que vous devriez être plus positif, cela vous énerve au plus haut point… (et je vous comprends). Et malgré les changements initiés dans vos actions vous n’arrivez toujours pas à changer votre vie, qui reste inlassablement la même, vous restez prisonnier des mêmes cycles… ce qui renforce vos croyances limitantes, lesquelles en fait sont toujours le reflet d’une incapacité à manifester ce que vous souhaitez.

Si vous en êtes à ce stade… c’est que la croyance limitante que vous avez n’est pas la croyance limitante de départ. Celle-ci s’appuie sur un traumatisme, une blessure encore plus profonde… Si vous ne résorbez pas la blessure originelle, vous ne pouvez pas en sortir. C’est ça le message principal de ce niveau-là : arrêter de vous prendre la tête pour votre croyance limitante parce qu’en fait la source du problème elle n’est pas là.

Il convient donc d’identifier et de conscientiser la ou les blessures que vous avez en vous depuis toujours, qui est la véritable origine de votre limitation. De façon assez populaire dans le développement personnel, on parle des 5 ou 6 blessures fondamentales de l’âme (abandon, rejet, trahison, injustice, humiliation et impuissance parfois aussi il me semble), avec des profils très précis qui découlent de ces blessures. Si vous souhaitez vous penchez sur vos blessures, je vous conseille de le faire à travers l’accompagnement d’un professionnel qualifié :

  • Déjà parce qu’il est quasiment impossible d’identifier soi-même avec objectivité le profil qui nous correspondrait.
  • Et enfin parce qu’il est important, au-delà des informations qu’un diagnostic générique peut apporter, d’accueillir vos blessures avec les mots et les ressentis qui sont les vôtres. Et pour cette exploration c’est crucial d’être accompagné.

Dans cette étape, il s’agit de partir dans l’exploration de votre psychisme profond avec l’accompagnement d’une personne avec qui vous avez des affinités et que vous jugez digne de confiance pour cela. C’est à ce niveau-là que le vrai travail de transformation commence… Résorber vos blessures enfouies permet de vraiment changer votre vibration profonde et vos croyances limitantes ne seront tout simplement plus alimentées.

Notez aussi qu’à partir de ce niveau-là, le travail sur vous devient relativement plus incertain, parce que vous ne contrôlez pas vos ressentis. Vous contrôlez vos actions, et encore, relativement… Mais vous ne contrôlez pas vos ressentis. Dans les points précédents par exemple quand je vous invite à passer à l’action pour aller voir un partenaire qui vous plaît même si vous avez peur, vous pouvez décider de le faire. Mais si là, à ce niveau-là, vous vous rendez compte que vous devez résorber votre blessure de rejet ? Ben ça va lâcher quand ça va lâcher… mais vous ne contrôlez pas quand ça arrivera. A la rigueur vous pouvez choisir de travailler sur vous, choisir la voie de la lumière et de l’évolution, vous efforcer d’être toujours plus lucide chaque jour sur vous-même, mais au final la guérison de votre blessure elle arrivera quand elle arrivera mais vous n’avez aucun contrôle là-dessus.

Donc c’est important d’en avoir conscience et de ne pas se mettre trop de pression. C’est pas une course, ça prend du temps, ça peut prendre des années parfois… pendant tout ce temps le parcours est souvent désespérant, on a l’impression d’être nul, on culpabilise, on a l’impression d’être les seuls à ne pas y arriver, ou encore on peut croire qu’on est un cas désespéré et qu’on y arrivera jamais… donc si vous vous êtes dit des choses comme cela, vous n’êtes pas seuls loin de là. Libérer vos blessures, ça va induire de les ressentir complètement, donc ça va être douloureux, vous allez évacuer des émotions négatives donc la pensée positive dans des moments pareils ça va pas marcher et c’est normal, donc ne vous en voulez pas s’il y a des jours où ça va pas, on s’autorise à être fragile, on s’autorise à être vulnérable… Le changement est quand même en cours même si vous ne le voyez pas, donc vraiment, n’ayez aucun jugement sur vous-même à ce niveau-là. C’est important.

Niveau 5 : La dissolution de l’ego

Enfin, tout cela va nous amener au niveau 5, le dernier niveau, que j’appelle « la dissolution de l’ego ». Ce dernier niveau c’est vraiment l’aboutissement de votre parcours spirituel. Tout du moins pour ce que moi j’en connais, il y a sûrement d’autres étapes après que je ne connais pas, mais déjà concernant les croyances limitantes, oui, ça va régler définitivement le problème… Comme je vous l’ai dit pour le niveau précédent, si vous parvenez à guérir l’une de vos blessures, vos croyances limitantes liées à cette blessure n’auront pas le choix que de s’incliner face à un nouveau discours intérieur et vous progresserez nécessairement. Et si vous allez assez loin dans la guérison de vos blessures, il y a un moment où vous allez fatalement parvenir à l’étape ultime, à savoir la dissolution de l’ego…

L’ego c’est quoi ? Pour rappel, l’ego, c’est l’identité artificielle que nous nous forgeons durant notre vie. Que nous nous sommes forgé ou, c’est un peu ça le problème, que nous avons laissé l’environnement forger pour nous… C’est une fausse identité qui vient masquer notre véritable nous, notre véritable nature, qui est présente de façon spontanée en nous depuis toujours, à savoir « l’âme ». La dissolution de l’ego, c’est donc un processus de croissance et d’ascension spirituelle qui permet de quitter progressivement le mode de conscience de l’ego pour accéder à une acceptation complète de notre âme et opérer notre vie selon celle-ci. Peut-être que « l’ego » et « l’âme » sont des termes qui ne vous parlent pas, mais quelques soient vos convictions sur l’univers ou sur la psychologie, je pense que nous pouvons tous admettre qu’il y a « le vrai nous » et qu’ensuite il y a toutes les couches de traumas qui se sont mises par-dessus au fil du temps et qui parlent à notre place. Ensuite, quand vous accéderez au vrai vous, vous verrez bien ce que vous allez trouver…

Lorsque vous en êtes à ce niveau, vous prenez un recul considérable par rapport à la personne que vous avez toujours été. A ce niveau de conscience, vous vous rendez compte que vous n’êtes pas l’individu auquel vous vous êtes toujours identifié : en fait, vous êtes un point de conscience unique de l’univers, qui vient au travers de votre propre identité faire une expérience sur cette planète. Tout du moins, c’est ce que par moi-même j’ai été amené à découvrir. Et effectivement, cela résout tous vos problèmes…

D’une certaine manière, toutes vos croyances limitantes vous concernant sont liées au fait que vous êtes « vous », vos croyances ne peuvent donc plus perdurer à partir du moment où vous n’êtes plus vous… logique non ? Plus exactement, elles ne peuvent plus perdurer quand vous cessez d’être le vous que vous aviez l’habitude d’être et que vous accédez au véritable vous.

Dans la foulée, c’est aussi à ce niveau-là que la connexion universelle, que vous aviez peut-être perdue, se réactive. A travers cette connexion vous sentez véritablement l’univers travailler pour vous et cela vous permet, si c’est parfaitement intégré, d’accepter les situations que la vie vous présente quelques soient les circonstances. Parce que ces situations ce ne sont plus des fatalités, vous sentez le partenariat avec la vie quand elles se présentent à vous. Et ça ça permet de dépasser vos croyances limitantes, pas dans le sens où cela les supprime, mais dans le sens où dans cette nouvelle façon d’expérimenter la vie, ces croyances ne s’appliquent plus… Car vous ne pouvez avoir des croyances limitantes que vis-à-vis de vous-même, mais pas vis-à-vis de l’univers, je m’explique…

Imaginons que vous souhaitez rencontrer l’homme ou la femme de votre vie mais que vous avez par exemple une croyance limitante selon laquelle le sexe opposé est stupide, ou méchant, ou qu’à l’heure actuelle, les gens ne sont plus capables d’aimer ou de s’engager… croyances limitantes très répandues… si on vous dit que ces croyances sont fausses, vous n’allez pas réussir à le croire, car cela ferait trop d’un coup à remettre en question. En revanche, vous pouvez certainement admettre que dans les milliards d’êtres humains qui peuplent cette planète, il doit quand même y en avoir quelques uns qui échappent à ces « règles », et qui ne se comportent pas conformément à votre croyance. Donc en fait ces croyances dans ces exemples, ce sont au fond des croyances dans votre incapacité à trouver la bonne personne par vous-même. Et effectivement, si on tient compte rationnellement de la probabilité de croiser les bonnes personnes, de les reconnaître, que ce soit réciproque et sachant qu’en plus on a un temps limité pour faire cette recherche, ben… c’est très compliqué… ça relève presque du miracle…

C’est très compliqué si c’est à vous de la trouver cette personne… Mais si au contraire vous comprenez que vous n’avez rien à faire pour trouver la bonne personne et que c’est l’univers qui s’en charge… ben là il y a plus de problème. Les croyances limitantes que vous pouvez avoir ne comptent plus, on s’en fout, puisque c’est l’univers qui gère… L’univers il ne peut pas échouer, il ne peut pas être incompétent pour trouver la bonne personne pour vous. Vous vous pouvez échouer mais l’univers lui il ne peut pas. A la rigueur vous pouvez douter du fait que l’univers vous soutienne ou veuille votre bonheur, mais justement, si la connexion universelle est rétablie, et c’est ce qu’il se passe quand l’ego se dissout, vous ne pouvez plus entretenir un doute pareil. Et donc si vous avez la foi, pas la foi dans le sens d’une croyance aveugle mais dans le sens d’une reconnexion authentique ressentie avec la mécanique universelle, avec la vie elle-même, vos croyances elles ne peuvent plus s’appliquer.

En tout cas c’est comme ça que moi je l’ai vécu, du jour au lendemain, j’avais des croyances limitantes, que je croyais toujours, mais à partir du moment où je comprenais que c’était l’univers qui gérait ben il n’y avait plus de raison d’avoir peur. Ce que je veux dans la vie c’est quelque chose de super rare, super précis, y a quasiment aucune chance que je l’ai ? Oui mais si c’est l’univers qui gère, c’est bon. Et cette reconnexion qui permet d’invalider toutes vos croyances limitantes, c’est par la dissolution de l’ego qu’elle s’opère. Et je préfère vous en vous parler car c’est un niveau de conscience que vous allez probablement connaître un jour, c’est peut-être même déjà le cas pour certains d’entre vous. En même temps, si vous n’avez plus d’ego, vous n’avez plus vraiment besoin de mes vidéos, normalement vous allez bien et vous avez votre propre chaîne d’info dédiée.

Ce dernier « niveau » suppose bien sûr d’avoir suffisamment travaillé sur vous dans le niveau précédent. C’est un niveau très complexe à atteindre. Cela aussi je préfère vous le préciser car si vous lisez trop ce qui se dit sur Internet, vous pouvez finir par croire que nous pouvons tous atteindre l’illumination en 10 secondes, et bien évidemment ça ne marche pas comme cela… Mais dans notre parcours d’évolution personnelle, nous finissons tous au bout d’un moment par accéder à cette perspective sur nous-mêmes, à accéder à cette connexion universelle au moins ponctuellement. Et chaque voyages au cœur de notre âme, aussi brefs ou éphémères qu’ils peuvent être au début, nous permettent de nous ressourcer au cœur de notre essence originelle et de nous percevoir libres de tous nos conditionnements limitants. Si ces derniers peuvent revenir obstruer notre vision lorsque nous rebasculons dans l’ego, leur influence s’en trouve diminuée à chaque fois, jusqu’à ce qu’ils n’aient plus d’emprise sur nous. Car après avoir vu la lumière de notre être, nous sommes enfin capables de voir ces croyances limitantes pour le mensonge qu’elles sont…

Conclusion

Voilà ce que je pouvais vous dire sur les différentes façons de dépasser vos croyances limitantes. Peut-être que vous n’envisagiez même pas certaines de ces étapes, dont vous ne connaissiez pas l’existence. Maintenant au moins, vous savez jusqu’où cela peut aller.

Jusqu’où irez-vous dans le processus ? Ça, c’est vous qui voyez. Vous êtes seul juge c’est vous seul qui jugez si vous êtes bien dans votre vie ou pas, et si vous souhaitez faire évoluer des éléments dans votre mode de fonctionnement ou pas. S’il y a encore des croyances limitantes qui vous torturent, maintenant au moins vous connaissez la marche à suivre pour vous en libérer totalement. En tout cas j’espère que cela vous aura aidé… Je vous remercie de m’avoir suivi, et je vous dis à bientôt dans une prochaine vidéo.

Paix et amour à vous tous…

Partagez cet article :
Share on Facebook
Facebook
0Pin on Pinterest
Pinterest
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Donnez-moi votre avis sur cet article :
No votes yet.
Please wait...